Marquinhos (PSG) : « Ce n'était pas le moment » pour les ultras de faire grève, contre l'OM

·1 min de lecture

Après la victoire du PSG contre l'OM (2-1), ce dimanche, Marquinhos a fait part de son étonnement concernant le manque d'ambiance dans les tribunes, consécutif à une grève des ultras parisiens.

Marquinhos, capitaine du PSG, après la victoire contre l'OM (2-1), sur Prime Video : « On retient la victoire, c'était un match à gagner. Si c'est avec du beau jeu tant mieux, mais le plus important c'est de gagner. On n'est pas venu ici pour bien jouer et perdre, on est venu pour gagner ce match. C'est toujours trois points en plus contre un adversaire direct. On a montré qu'on avait pris le dessus. On veut ce titre et on ne va rien lâcher.

Je ne m'attendais pas à cette ambiance. Un Classique, il faut mettre tout de côté, ce n'était pas le moment de faire cela (certains ultras ont fait la grève des encouragements). On le comprend, ils ont leurs arguments, ils n'ont peut-être pas les réponses, mais il fallait mettre l'orgueil de côté pour ce moment-là. En tant que joueur, je ne suis pas d'accord. »

Pochettino : « On aimerait toujours avoir nos supporters »

/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles