Marquinhos-Ramos, la charnière du PSG a souffert à Lens

Marquinhos-Ramos ont beaucoup souffert dimanche soir face au pressing et l'engagement du Racing Club de Lens.

En se présentant dimanche soir au coup d'envoi sur la pelouse du Stade Bollaert-Delelis, le PSG pouvait se targuer d'être leader de Ligue 1 - il l'est toujours malgré la défaite (1-3) - mais aussi meilleure défense avec 10 buts encaissés, comme son hôte. Deux petites heures plus tard et 3 buts concédés de plus, il a dû abandonner au RC Lens cette première place.

lire aussi : Le film de Lens-PSG

Lundi matin, le champion de France a déjà pris 13 buts en 17 rencontres de championnat. Ce chiffre ne dit pas tout mais souligne au moins une faiblesse réelle dans ce secteur de jeu. Pour expliquer les difficultés défensives lors de la première partie de saison, notamment les nombreuses occasions subies, Christophe Galtier a souvent évoqué les déséquilibres subis par son équipe en raison de la présence de son trio de stars offensives.

Dimanche si le bloc-équipe n'a pas toujours été très compact, la défaite s'explique avant tout par le non match des deux défenseurs centraux : Sergio Ramos et Marquinhos, le capitaine. Preuve que leur coach n'était pas satisfait, il les a fait inverser en cours de première période, Marquinhos passant axe droit.

Première défaite de Ramos en 35 apparitions avec ParisMalgré son but face à Strasbourg (2-1) mercredi, le Brésilien n'apparait toujours pas très serein, comme si le quart de finale du Mondial perdu contre la Croatie (1-1, 2-4 aux t.a.b.) pendant lequel il a détourné l'égalisation croate avant de louper son tir au but, le hantait toujours. Openda, l'international belge, l'a fait souffrir, à l'image de la première situation dès la 2e minute où il a dû faire obstruction pour stopper le buteur lensois. Sur le deuxième but des Sang-et-Or, Openda le mystifie d'un crochet. Marquinhos arrivant comme une bombe, il est tombé dans la feinte de son adversaire.

lire aussi : Les notes de Lens-PSG : Openda trop vif, Mbappé trop seul

Sur cette même action, Ramos a aussi été mis à la faute. L'Espagnol a mal jugé la passe en profondeur de Seko Fofana pour le Belge. Plus globalement, il a été en difficulté face à la vitesse des Lensois pendant toute la partie. L'ancien capitaine du Real Madrid a vécu une soirée historique hier à Lens puisque pour la première fois il a connu la défaite en 35 apparitions avec Paris toutes compétitions confondues (27 victoires, 7 nuls).

Sa prestation à Lens interroge sur sa capacité à être déterminant dans les matchs au sommet. Privé de Kimpembe, encore absent plusieurs semaines et présent dans les tribunes hier, le PSG ne dispose pas de nombreuses solutions à ce poste en cas de plusieurs blessures ou de contreperformances. Il y a Mukiele mais Galtier l'utilise principalement en latéral depuis le début de saison. Un défenseur central de plus, comme le souhaitaient Galtier et Luis Campos l'été dernier, n'aurait pas été de trop.

Marquinhos revient sur l'échec du Brésil en Coupe du monde