Marseille, à la recherche du 9 perdu

SO FOOT
·1 min de lecture

N'en déplaise au colonel John Smith - a.k.a. Hannibal - de L'Agence tous risques, il est rare qu'un plan se déroule sans accroc. Surtout quand celui-ci est très risqué et qu'il a déjà fonctionné une première fois. Pourtant, lors du Trophée des champions face au PSG, la bande à André Villas-Boas a débarqué sur la pelouse du stade Bollaert-Delelis sans vrai attaquant de pointe de métier, Dimitri Payet jouant un rôle de "faux numéro 9". Une stratégie qui avait permis à l'Espagne d'être sacrée championne d'Europe en 2012, mais aussi à ce même OM de mettre fin à dix ans sans victoire au Parc des Princes en allant s'y imposer plus tôt dans la saison (0-1). Ce soir-là, c'est Maxime Lopez qui évoluait dans ce rôle hybride, et le plan avait fonctionné à la perfection. Mais si AVB a renouvelé l'expérience, ce n'est pas seulement car celle-ci lui a souri la première fois, c'est surtout car il n'a toujours pas reçu le… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com