Marseille, Menace de mort pour le président Jacques-Henri Eyraud

Le dirigeant s'est exprimé sur la nomination comme conseiller de Paul Aldridge et a affirmé que les départs n'étaient pas d'actualité.
Le dirigeant s'est exprimé sur la nomination comme conseiller de Paul Aldridge et a affirmé que les départs n'étaient pas d'actualité.

André Villas-Boas, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, était présent en conférence de presse mercredi, à la Commanderie et il a évoqué l'arrivée de Paul Aldridge, enrôlé par le président Jacques-Henri Eyraud dans le but d’aider le club phocéen dans les ventes de joueurs outre-Manche.

OM - La conférence de presse forte de sens d'André Villas-Boas

Plusieurs supporters n'ont pas compris la décision du président olympien, qui a reçu sur les réseaux sociaux une menace de mort très explicite et qui comportait même son adresse à Marseille.

JHE a été entendu par la police dans la soirée et le dirigeant marseillais a porté plainte dans la foulée.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi