Ligue 1 : Marseille et Nice grands perdants, Monaco nouveau dauphin remercie Ben Yedder

Battus par Rennes (2-0), samedi, les Marseillais laissent la deuxième place à Monaco vainqueur face à Brest (4-2) après avoir été mené 2-0. Nice a dit adieu à la Ligue des champions après sa défaite contre Lille (1-3).

Cette 37e journée de Ligue 1 aura coûté cher à Marseille et Nice. Défaits par Rennes (2-0), les Phocéens laissent la place de dauphin à un Monaco revanchard contre Brest (4-2). Les aiglons ne seront, eux, pas en Ligue des Champions après leur défaite face à Lille (3-1). Strasbourg, vainqueur de Clermont (1-0), en profite pour récupérer la 5e place.

lire aussi

Tous les résultats de la 37e journée de Ligue 1

Rennes - Marseille : 2-0

Rennes à domicile n'est pas la même équipe que Rennes à l'extérieur. Les Bretons ont montré un tout autre visage qu'à Nantes ce samedi soir contre Marseille. Plus concentrés, ils dominaient un premier acte, sans jamais être inquiétés, bien au contraire.

Seul au second poteau après un centre de Martin Terrier, Bourigeaud croisait sa frappe, imparable pour Mandanda (12e). Une ouverture du score pour enfoncer des Marseillais absents des débats. À la 35e minute bis repetita. Seul changement, l'homme à la finition, Lovro Majer qui venait inscrire son 6e but de la saison.

Les deux seuls buts d'un match synonyme d'une mauvaise opération pour Marseille, 3e. À l'inverse, Rennes se donne un espoir en revenant à trois points de l'OM et Monaco.

lire aussi

Le classement de Ligue 1

Monaco - Brest : 4-2

À Louis II, le début de match fut compliqué pour Monaco qui n'arrivait pas à poser le pied sur le ballon, jusqu'à concéder le premier but de Jean-Kevin Duverne à la 10e minute. Un but qui réveillait les Monégasques à l'image d'une tête de Disasi venu mourir sur la barre transversale.

Mais ce samedi soir avait été coché par Youcef Belaili. L'Algérien venait provoquer sur la gauche, dribblait magnifiquement Disasi avant de marquer au premier poteau. Seul dans le match, le numéro 24 Brestois provoquait même un penalty... pour Monaco. Ben Yedder s'empressait de marquer pour redonner espoir aux siens (44e).

Comme souvent cette saison, Wissam Ben Yedder était l'homme de Monaco ce soir. Le français marquait à nouveau à la 51e, puis à la 54e. Un triplé pour venir mettre du suspense au classement des meilleurs buteurs, mais surtout permettre à Monaco d'être nouveau dauphin de Paris.

lire aussi

Classement des buteurs de Ligue 1

Strasbourg - Clermont : 1-0

Face à des Strasbourgeois encore dans la course à l'Europe, devant son public, difficile de rivaliser pour Clermont. Pourtant les Auvergnats tenaient bien jusqu'à l'ouverture du score d'Adrien Thomasson de la tête (28e).

Un but libérateur pour les locaux. Ils mettaient la pression sur le but clermontois, avec l'espoir de faire le break. D'autant plus que Matz Sels passait un match bien tranquille tant les adversaires manquaient d'inspiration offensivement.

lire aussi

Comment les causeries de Julien Stéphan ont porté Strasbourg cette saison en Ligue 1

Pas d'amélioration sur ce point dans une seconde période mieux abordée par Clermont. À l'inverse les Strasbourgeois prenaient peur. Un bon résultat pour les hommes de Julien Stéphan, cinquièmes avant la dernière journée.

Nice - Lille : 1-3

Face à un Lille 11e, les Niçois commençaient bien mieux leur rencontre. Un match marqué par un hommage à Emiliano Sala à la 9e, trois jours après les incidents contre Saint-Etienne. Pour guider les Aiglons, Justin Kluivert, très en vue ce samedi soir. Après avoir trouvé la barre, le néerlandais marquait sur un très bon service de Boudaoui (31e).

Les Lillois revenaient mieux des vestiaires et marquaient dès la 52e par l'intermédiaire de Jonathan David, en difficulté depuis des semaines. Le Canadien venait même inscrire son doublé (61e), puis Weah inscrivait le but du 3-1 (90e+4), pour couler les espoirs de Ligue des Champions niçois.

Lyon peut nourrir des regrets

Grand absent des débats, l'Olympique Lyonnais aura de quoi regretter sa saison ratée. Vainqueurs de Nantais fatigués (3-2), les Gones pointent à 5 petits points de Strasbourg 5e et Nice 6e. Dominateur, Lyon venait ouvrir le score dès la 9e minute grâce à Moussa Dembélé sur une mauvaise sortie d'Alban Lafont.
Tetê pourrait être l'espoir d'un renouveau dans cette équipe absente de l'Europe depuis trois saisons. Passeur pour Paqueta à la 78e, le jeune ailier venait même marquer sept minutes plus tard, après la réduction du score de Merlin (81e).
Mais les matchs de Lyon se ressemblent tous. Même devant au score, la concentration défensive n'était pas là, à l'image du but de Cyprien à la 90e+2.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles