Marsoni Sambu : "À Cholet, on m'appelle le Rasta Rockett"

SO FOOT
·1 min de lecture

Cholet représente ta première expérience hors de Belgique, comment se passe la vie de tous les jours ?
En Belgique, j'étais tout le temps entouré ! J'ai toujours joué au football à Liège. Là-bas, j'avais tous les jours quelque chose à faire. J'étais avec mes potes, ma famille. Ici, je suis plus livré à moi-même. Après le foot, je dois m'occuper de moi tout seul ! Je dois prendre soin de moi, c'est d'ailleurs ici que j'ai appris à me faire à manger. Mon approche des entraînements et des matchs a changé, elle aussi : je suis plus concentré, j'ai moins de distractions. De ce point de vue, le coronavirus est un mal pour un bien. Que tout soit fermé, ça m'aide à me concentrer sur mon football. Je suis ici pour jouer au football : avant de faire le touriste, je dois rester focus sur ma mission première. Cholet est une ville sportive, on ne peut pas sortir sans voir de sportifs dans les rues. Les habitants sont…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com