Marti (UBB): "Sans effort collectif, il n’y aura plus de rugby professionnel pendant quelque temps"

RMC Sport

Laurent Marti, la saison 2019-2020 est donc terminée…

Oui, elle est terminée. Et ça se comprend très bien car les conditions sanitaires ne permettent pas de la finir correctement.

La santé était la priorité…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Oui, c’est ce que j’ai dit depuis le début. Dans un premier temps, il y a un mois et demi, je me suis battu pour qu’on puisse finir cette saison si les conditions sanitaires le permettaient, en la rendant la plus équitable possible. C’est-à-dire avec des quarts de finale en qualifiant les huit premiers alors que l’UBB avait beaucoup d’avance (ndlr : 8 points d’avance sur son dauphin, le LOU, 15 sur le troisième, le Racing 92, ou encore 20 sur la sixième place occupée par La Rochelle). Mais j’avais bien précisé que ce serait le gouvernement et le Covid qui décideraient. Voilà, ils ont décidé. Malheureusement, nous ne sommes pas encore sortis d’affaire. Il y avait un vrai risque de faire reprendre les joueurs, un risque pour leur santé car ce virus a une affinité pour le cœur. Très rapidement, je me suis rangé à ce que j’avais dit: pas de phases finales à l’arrache en août à huis clos, cela n’aurait ressemblé à rien.

"On ne demandera pas le titre de champion"

Est-ce frustrant quand on est en tête du championnat?

Oui, au tout début, c’est frustrant quand on se dit que ça pourrait mal se terminer. Pendant huit à dix jours, on a du mal à réaliser ce qui arrive. Puis, on prend conscience qu’il y...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi