Martinot-Lagarde, Zhoya et Kwaou-Mathey en demi-finales du 110 m haies des Mondiaux

Pascal Martinot-Lagarde a passé le cap du premier tour. (F. Faugère/L'Équipe)

Pascal Martinot-Lagarde s'est qualifié samedi au temps (13''49, -0,5 m/s) pour les demi-finales du 110m alors que Sasha Zhoya s'est classé troisième (13''48, -0,3 m/s) malgré une très grosse faute sur le huitième obstacle.

Pascal Martinot-Lagarde, Sasha Zhoya et Just Kwaou-Mathey se sont tous qualifiés samedi pour les demi-finales du 110 m haies qui auront lieu dimanche. Un niveau de la compétition que n'atteindra pas le champion des États-Unis Daniel Roberts, victime d'une chute et éliminé.

lire aussi

Les résultats du 110m haies

Cinquième de la première série en 13''49 (-0,5 m/s), Martinot-Lagarde est le seul du trio à s'être qualifié au temps. Sans trop d'angoisse cependant, il a été le premier des repêchés au chrono. « J'ai eu un manque de sensations dès l'échauffement, j'avais l'impression de ne pas trop sentir mes jambes comme je l'aurais souhaité, mais il ne faut jamais se fier à 100 % à ses sensations, raconte PML. Les courses le matin, c'est comme si on sortait du lit et que vous êtes un peu dans le gaz.

Parfois on s'échauffe bien et on fait des courses moyennes, parfois on s'échauffe mal et on fait des bonnes courses. Aujourd'hui (samedi), c'était un jour sans. Je suis quelqu'un qui sait augmenter son jeu, à chaque grand Championnat, je fais une série correcte, une demie où j'accélère et une finale où je donne tout. C'est tout ce qu'on peut me souhaiter. »

Sasha Zohya.

« Je fais des soins deux fois par jour (pour sa jambe gauche), je prends aussi des anti-inflammatoires. On fait du mieux possible, je suis soulagé d'avoir passé cette série, mais maintenant le plus important c'est la demi-finale. Si je me hisse en finale, tout peut se passer. »

Zohya s'est pour sa part classé troisième de la série qui a vu chuter Daniel Roberts. Le chrono de 13''48 (3e, -0,3 m/s) peut paraître modeste mais le Français a commis une grosse faute sur le huitième obstacle qui aurait pu lui coûter cher. « Ça passe, je suis content, même si ce n'était pas la course propre que je voulais, explique le protégé de Ladji Doucouré. Il y avait beaucoup de tension. Ce matin, je boitais avec ma douleur au tendon d'Achille gauche. On a coupé l'échauffement à la moitié, on a fait le moins possible pour rester chaud sur la piste. Je n'étais pas vraiment prêt sur les haies, mais tant que je suis en demi-finales...

lire aussi

Sasha Zhoya, la transition express des juniors vers les seniors

Ma jambe gauche me fait mal, et comme c'est celle qui me force à rester haut dans l'intervalle et à franchir la prochaine haie, mon bassin tombait un peu. Quand j'ai vu Daniel Roberts chuter sur la 8e haie, ça m'a perturbé. Je fais des soins deux fois par jour, je prends aussi des anti-inflammatoires. On fait du mieux possible, je suis soulagé d'avoir passé cette série, mais maintenant le plus important c'est la demi-finale. Si je me hisse en finale, tout peut se passer. »

Just Kwaou-Mathey.

« Je n'avais trop d'appréhension après un bon stage à Linfield. [...] Ce serait magique de passer en finale tous les trois. »

Kwaou-Mathey a lui aussi pris la troisième place, mais dans un bien meilleur temps : 13''32 (+0,2 m/s). « C'était plutôt propre, dit-il. C'était tôt le matin je n'étais pas trop en confiance j'ai pris un gros petit dej (oeufs et fruits, ndlr), à l'échauffement ça bougeait dans mon ventre. J'étais surpris d'être proche de (Hansle) Parchment, mais c'est une bonne course, pas loin de mon record donc tout va bien. Je n'avais pas trop d'appréhension après un bon stage à Linfield. Et comme j'ai commencé à faire des grosses compétitions, on court toujours avec les mêmes personnes, donc je suis habitué, j'avais déjà vu tous ceux avec qui j'ai couru aujourd'hui (samedi). Ce serait magique de passer en finale tous les trois. »

Le meilleur chrono de toutes les séries a été réalisé par l'Américain Grant Holloway (13''14, +0,4 m/s) devant le champion olympique, le Jamaïquain Hansle Parchment (13''17, +0,2 m/s) dans la série de Kwaou-Mathey. L'Américain Devlon Allen (12''84 cette saison) n'a pas été impressionnant dans sa course remportée en 13''47 (+0,4 m/s).

lire aussi

Toute l'actu des Mondiaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles