Masters 1000 de Miami : Jannik Sinner et Hubert Hurkacz en finale, la jeunesse au pouvoir

Loris Belin
·1 min de lecture

• Sinner sur les traces de Djokovic

Jannik Sinner marche sur les traces des géants. Le poupon italien, 19 ans seulement, a réussi l'exploit de décrocher sa place en finale du Masters 1000 de Miami en dominant vendredi Roberto Bautsita Agut en trois manches (5-7, 6-4, 6-4). Tête de série numéro 21 du tournoi floridien, Sinner ne cesse d'épater et de confirmer qu'il ne fait décidément pas son âge. Le dernier joueur à avoir atteint si tôt, avant ses 20 ans, ce stade en Masters 1000 n'est autre que l'actuel numéro un mondial, Novak Djokovic (en 2007, déjà à Miami).

Le Transalpin n'a pourtant pas eu la tâche facile face à Bautista Agut, rarement gagnant au plus haut niveau mais solide en toute circonstance. L'Espagnol menait un set à zéro, un exemple d'efficacité après avoir breaké au moment le plus opportun à 5-5. Mais ce Sinner, ce n'est pas qu'un poignet droit bien fait. Mentalement, l'Italien a livré une petite démonstration, malgré l'enjeu, la fatigue, et le vent. À 3-3 dans le deuxième set, il a su garder ses nerfs et effacer quatre balles de break, dont trois à 0-40. Puis rebelote à 4-4, 0-30, pour un même...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi