Masters de Londres : Rafael Nadal balaye Andrey Rublev et lance parfaitement son tournoi

Emmanuel Rupied
·1 min de lecture

Même à 34 ans, Rafael Nadal continue d'apprendre. Longtemps lui a été fait le reproche de ne pas trouver la solution en indoor lorsque l'hiver apparaissait sur les courts de tennis du monde entier. Jamais l'Espagnol n'a brillé à Paris-Bercy, jamais il n'a remporté le Masters, le seul grand tournoi qui manque à son immense palmarès. Mais l'ex-numéro un mondial n'est pas spécialement du style à abandonner. Alors pour cette édition 2020, il a décidé d'évoluer. Encore.

Nadal, service compris

Lorsqu'Andrey Rublev s'est présenté sur le court central ce dimanche, nul doute que le Russe pensait qu'il aurait sa chance face à son idole de toujours. Après leur premier affrontement en 2017 qui l'avait vu se faire éparpiller aux quatre coins du court, le nouveau venu s'attendait à un défi plus abordable sur une surface qui ne sied guère à Nadal. Mais il n'en a rien été. Le Majorquin a sorti son plus beau costard au service pour délivrer quelques mets dont il a le secret à son invité du soir. Une salade bien indigeste composée d'aces et de services gagnants pour écœurer le Russe.

Comme un rappel de son US Open 2010. Cette année-là, l'Espagnol s'était préparé...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi