Match amical - Alessandrini et Varane sont là

Didier Deschamps a retenu Raphaël Varane (Real) et Romain Alessandrini (Rennes) pour affronter le prochain France - Allemagne (6 février). Sagna est de retour.

Eurosport
Match amical  - Alessandrini, dynamiteur à l'ancienne
.

Afficher la photo

Ligue 1 2012/2103 Rennes Alessandrini

Des retours et un nouveau. Pour le match amical face à l'Allemagne, le 6 février, Didier Deschamps a innové en rappelant les défenseurs Raphaël Varane et Bacary Sagna et en sélectionnant pour la première fois l'attaquant de Rennes, Romain Alessandrini. Des demi-surprises tant ces noms circulaient ces derniers temps. Si les retours de Karim Benzema et Gaël Clichy, absent sur blessure en Italie (1-2) le 14 novembre, étaient attendus, le sélectionneur a donc favorisé la forme du moment. Au total, il a opéré cinq changements par rapport au match face à l'Italie. "Cela montre que la porte est ouverte à partir du moment où on est performant avec son club", dixit le sélectionneur.

Depuis mardi soir, le nom de Raphaël Varane circule. Sa prestation de haut vol face au Barça en demi-finale aller de la Coupe du Roi a marqué les esprits. Pourtant, Deschamps l'assure, il n'a pas attendu ce match pour le mettre sur sa liste. "Varane était déjà là au mois d’août (pour la première de Deschamps face à l'Uruguay, ndlr), a-t-il rappelé. J’avais déjà fait ma liste avant le match face au Barça. Il a du temps de jeu." Le Madrilène a donc été préféré à l'ancien Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa, récemment transféré à Newcastle où il n'a joué que dix minutes lors de son dernier match. "J'ai confiance en Mapou mais il n'est pas dans les meilleures conditions", s'est justifié le patron des Bleus. Pour étrenner sa première sélection, Varane sera en concurrence avec Mamadou Sakho (PSG), Laurent Koscielny (Arsenal) et Adil Rami (Valence).

Diaby "n'était pas pré-sélectionné"

Romain Alessandrini (22, ans) était lui aussi attendu. Ses sorties avec Rennes depuis Italie-France (six buts et deux passes décisives, comme son coéquipier Julien Féret) n'ont pas échappé à Deschamps. "Ses performances sont de bonne qualité, a-t-il confirmé. Il est décisif et fait marquer. Il possède une bonne technique." Le Rennais, qui découvre pourtant la Ligue 1 cette saison, profite de la mauvaise passe de Yoann Gourcuff (Lyon) et passe devant Dimitri Payet (Lille), tous deux appelés en novembre. En revanche, pas d'Abou Diaby ("Il n'était pas préselectionné") ni de Paul Pogba dans la liste. Même s'il le suit, le joueur de la Juventus "a encore des étapes à franchir".

Bacary Sagna fait lui aussi un retour remarqué. Forfait pour l'Euro 2012 à cause d'une fracture à une jambe, le latéral droit d'Arsenal a su convaincre le sélectionneur depuis son retour sur les terrains le 27 octobre. "Sagna, ce n’est pas une main tendue, a assuré DD. Il enchaîne beaucoup depuis son retour de blessure, au plus haut niveau". Un retour qui condamne Christophe Jallet et Anthony Réveillère. Depuis la prise de fonction de Deschamps, au moins un des deux figurait pourtant dans chaque liste (quatre convocations pour le Parisien, trois pour le Lyonnais). A noter que Mickaël Landreau est une nouvelle fois retenu malgré son départ de Lille pour Bastia. Même si les portes sont ouvertes, Deschamps sait aussi rester fidèle à ses hommes de confiance.

Afficher la photo

.

Afficher les commentaires (128)
  • Alzubra tourne autour du pot

    Alzubra tourne autour du pot

    COMME BIEN SOUVENT à Compiègne, l'aptitude à la piste sera un élément déterminant. Parmi les dix-sept concurrentes de ce quinté, ALZUBRA attire tout particulièrement notre attention. La... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 1 heure 3 minutes
  • 2e étape : le Tour prend le large

    2e étape : le Tour prend le large

    Le Tour de France commence son retour vers les terres hexagonales. Après le contre-la-montre dans le centre-ville d'Utrecht, le peloton prend le large pour longer la Mer du Nord et arriver en plein coeur de la mer, dans le Delta de Zélande. Sauf surprise, l'arrivée à Zélande devrait faire la part … Suite »

    francetvsport - il y a 1 heure 32 minutes
  • Copa América - La malédiction des finales de Messi l'Argentin

    Copa América - La malédiction des finales de Messi l'Argentin

    COPA AMERICA - Battue en finale par le Chili (0-0 a.p., 4-1 t.a.b.), l'Argentine de Lionel Messi attend toujours son premier titre international depuis 1993. … Suite »

    Eurosport - il y a 5 heures
  • Copa América - L'antisèche : Joueur et combatif, le Chili peut survoler fièrement l'Amérique du Sud

    Copa América - L'antisèche : Joueur et combatif, le Chili peut survoler fièrement l'Amérique du Sud

    COPA AMERICA – Vainqueur, à domicile, de la Copa America face à l'Argentine (0-0, 4-1 t.a.b.), le Chili a bien mérité sa première couronne internationale. … Suite »

    Eurosport - il y a 5 heures
  • Le Chili l'a fait !

    Le Chili l'a fait !

    Au bout du suspense et grâce à une panenka sur pénalty, Alexis Sanchez a fait exploser le Stade Nacional. Une victoire historique, au terme d'une partie âpre où Messi n'a pas existé. Le Chili tient sa première Copa America.Chili - Argentine : 0-0, 4 tab à 1 Tirs au but : Matias Fernandez, Vidal, … Suite »

    SoFoot - il y a 6 heures