Le match Hongrie-Angleterre devant 35 000 spectateurs malgré un huis clos décrété par l'UEFA

Les supporters magyars avant Hongrie-Angleterre le 2 septembre dernier. (Focus Images/EXPA/Presse Sports)

Pour son premier match de Ligue des nations samedi (18 heures), la Hongrie va recevoir l'Angleterre devant 35 000 personnes, malgré un huis clos décrété par l'UEFA à la suite de slogans racistes et homophobes lancés pendant l'Euro.

Pour son premier match de Ligue des nations samedi (18 heures), l'Angleterre va défier la Hongrie à la Puskas Arena de Budapest où 35 000 spectateurs prendront place, malgré la décision de l'UEFA de jouer ce match à huis clos à la suite de slogans racistes et homophobes lancés pendant l'Euro.

Pour contourner en partie cette sanction, la Fédération hongroise a exploité une disposition de l'instance européenne permettant, en cas de tribunes fermées, d'inviter des enfants de moins de 14 ans licenciés dans des clubs de foot à condition qu'ils soient accompagnés d'un adulte (l'article 73 de l'UEFA fixe au moins un adulte pour 10 enfants invités).

La Hongrie avait déjà contourné le règlement

« Une véritable surprise pour nous tous », s'est étonné vendredi Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, en conférence de presse. En septembre dernier, la Hongrie avait déjà profité du règlement pour éviter le huis clos contre l'Angleterre, en qualifications pour la Coupe du monde 2022 : 60 000 spectateurs avaient assisté à cette rencontre car il s'agissait d'un match organisé par la FIFA.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles