Match nul du Stade Français à Toulouse en Top 14

Toute l'énergie parisienne sur cette attaque plein champ, bloquée par les Toulousains, samedi à Ernest-Wallon. (N. Luttiau/L'Équipe)

Le leader toulousain arrache in extremis un résultat nul à domicile (16-16) samedi après-midi en ouverture de la dixième journée de Championnat face à son dauphin, le Stade Français.

Toulouse a évité de peu le piège tendu par les Parisiens mais les hommes d'Ugo Mola sont parvenus à égaliser juste avant la sirène (16-16). Le Stade Français, deuxième du classement, était venu avec l'idée de réaliser un nouveau coup chez son meilleur ennemi, leader. La saison dernière, les Parisiens s'étaient imposés deux fois en période de doublon. Jamais deux sans trois face à un Stade Toulousain privé de neuf internationaux français ?

Le plan parisien était simple : jeu au pied de pression, ralentir le jeu, gêner les transmissions, et titiller au besoin les Toulousains pour les faire sortir du match. Et profiter de chaque opportunité. Cela a fonctionné parfaitement en première période avec une pénalité et un drop de Joris Segonds, une grosse défense quitte à commettre des fautes et des Toulousains maladroits et auteurs d'un inhabituel déchet en touche.


lire aussi

Le film de Toulouse - Stade Français

Menés 6-3 à la pause, les Toulousains ont cherché à mettre du rythme mais ont été punis après une catastrophique relance de Tim Nanai-Williams vers Dimitri Delibes dont a profité Giovanni Habel Küffner pour aplatir (50e). Le piège s'était refermé. L'essai de Selevasio Tolofua (57e), dans la foulée du carton jaune à Clément Castets, allait redonner de l'oxygène aux Toulousains. qui, dès lors ont insisté face à des Parisiens plein de sang-froid. Jusqu'à l'essai de Paul Costes juste avant la sirène qui égalise avant que la transformation de Edgar Retière termine sa course sur le poteau sortant.


lire aussi

Le classement du Top 14