Mathieu Thomas : athlète, ingénieur puis handicapé

Natacha Basdevant
·1 min de lecture

"On sera tous en situation de handicap un jour. Moi, j’ai la chance que ce soit arrivé tôt." La phrase ressemble à un paradoxe. Mathieu Thomas a connu le handicap après ses 17 ans. A l'entendre, il en serait presque content. Pour lui, des handicaps, il pourrait y en avoir autant qu’il y a de personnes dans ce monde. La diminution des capacités à mesure que l'âge avance, il l'a connue très jeune. Mais pendant 13 ans, il n'en a pas parlé, tirant profit d'un problème invisible, comme bien d'autres.

Après avoir lutté contre lui-même pour accepter sa différence, il lutte aujourd'hui aux côtés des autres. "Mon combat est de rendre visible ce qui est invisible", résume-t-il. C'est un combat qui l’anime chaque jour. Le joueur de badminton déplore que la majorité des gens ne prêtent attention qu’aux handicaps visibles, qui ne représentent finalement que 20% des handicaps.

A 17 ans, l’étudiant en terminale se rend chez le médecin, alerté par ses amis de la différence d'épaisseur entre ses deux cuisses. Les médecins préconisent une intervention chirurgicale après avoir découvert la présence d’une tumeur cancéreuse dans le bas de son...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi