Mathieu van der Poel dévoile les grandes lignes de son programme 2023

Mathieu van der Poel et Wout Van Aert ne vont pas se quitter jusqu'à la fin du Tour de France. (E. Garnier/L'Équipe)

Mathieu van der Poel croisera le fer avec Wout Van Aert sur toutes les grandes classiques du début de saison : les Strade Bianche, Milan-San Remo, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix.

Opposés pendant tout l'hiver sur les plus beaux circuits de cyclo-cross en Belgique et aux Pays-Bas, Mathieu van der Poel et Wout Van Aert risquent encore de livrer plusieurs combats épiques sur la route cette saison. Le Néerlandais a en effet présenté mercredi son programme pour 2023 et il est strictement le même que celui de son grand rival belge : une reprise aux Strade Bianche, puis Tirreno-Adriatico et Milan-San Remo avant les classiques pavées, le Tour des Flandres (qu'il a déjà remporté deux fois) et Paris-Roubaix en point d'orgue. En revanche, pas d'Amstel Gold Race en prévision. En dehors des Monuments, il n'a pas encore décidé sur quelles classiques printanières il se rendra.

Le Tour pour aller jusqu'à Paris, cette foisVan der Poel participera ensuite au Tour de Suisse en guise de préparation au Tour de France, qu'il aimerait enfin boucler, lui qui a abandonné lors de ses deux seules participations (2021, 2022). « Le but sera d'aller jusqu'à Paris, de viser des étapes, ce que je préfère par rapport à la lutte pour le maillot vert, a-t-il précisé. Les Championnats du monde sur route de Glasgow (du 3 au 13 août) arriveront très vite après le Tour : j'ai déjà couru les Championnats d'Europe là-bas et je connais bien le parcours. Il convient bien aux coureurs de classiques. Ce sera donc aussi un objectif. »

lire aussi : Le calendrier de la saison 2023

Le coureur, qui se trouve actuellement en stage en Espagne avec son équipe Alpecin-Deceuninck, a par ailleurs assuré que les douleurs au niveau du dos qui l'ont handicapé lors de ses dernières sorties dans les labourés s'estompaient petit à petit. « Je me sens déjà beaucoup mieux, a-t-il déclaré. J'espère que j'aurai retrouvé tous mes moyens pour les Mondiaux de cyclo-cross d'Hoogerheide (le 5 février). J'espère y être à 100 % pour un nouveau duel avec Wout Van Aert. » Un de plus.