Matteo Berrettini s'extirpe du piège Hugo Grenier au 2e tour de l'US Open

Matteo Berrettini est au 3e tour de l'US Open. (D. Parhizkaran/Reuters)

L'Italien Matteo Berrettini ne s'est pas promené, mercredi, au deuxième tour de l'US Open, mais il a su prendre le dessus sur le lucky-loser français Hugo Grenier (2-6, 6-1, 7-6 (4), 7-6 (7)).

Hugo Grenier a vendu chèrement sa peau, mercredi, au deuxième tour d'un US Open qu'il n'aurait pas pu disputer sans le forfait de dernière minute de Pablo Andujar, mais il a fini par déposer les armes face à la tête de série n°13, Matteo Berrettini (2-6, 6-1, 7-6 (4), 7-6 (7) en 3h25).

Malgré ses 26 ans, Hugo Grenier n'en est qu'à ses premiers pas dans le grand monde. Plus habitué aux Futures et aux Challengers, il n'a disputé mercredi que son huitième match sur le circuit principal. Et jusque-là, il ne s'était encore jamais mesuré à un membre du top 40 ATP. Alors tourner à 6-2 en sa faveur après le premier set contre Berrettini, encore 6e mondial en janvier, ça n'était pas forcément dans ses plans.

lire aussi

Le tableau

Accrocheur, percutant quand l'occasion se présentait, appliqué, Grenier a néanmoins baissé de pied au deuxième set, qui s'est envolé assez vite. Dans les deux manches suivantes, il a réussi à ne jamais lâcher son engagement et à pousser dans ses retranchements un Berrettini qui excellait au service mais tardait à trouver l'ouverture en retour.

Une balle de deux sets partout qui s'évapore

L'Italien, privé du dernier Wimbledon pour avoir contracté le Covid, a serré le jeu dans les deux tie-breaks, là où l'expérience sert plus qu'ailleurs. Il a néanmoins dû compter au moins une fois sur la chance quand, sur balle de break à 5-5 au quatrième set pour Grenier, il a vu son coup droit frapper la bande et retomber juste de l'autre côté du filet.

lire aussi

Toute l'actualité de l'US Open

Quelques minutes plus tard, Grenier obtenait une balle d'égalisation à deux manches partout, à 6-5 au tie-break. Mais Berrettini fit alors suivre sans trembler son premier service à 219 km/h par un coup droit bazooka. Ce sont deux autres coups droits gagnants long de ligne, en passing, qui ont envoyé l'Italien au troisième tour. Il y affrontera Andy Murray, vendredi.