Matteo Pessina, de l'art ou du cochon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'art du détail est un concept pour lequel flanche volontiers Matteo Pessina. Personne ne sait si le milieu de l'Atalanta est un fan absolu de Martin Handford et de sa BD phare Où est Charlie ?, mais ce qui est sûr, c'est que le numéro 27 des Azzurri lui a rendu un bel hommage lors de la traditionnelle photo officielle d'avant-compète. Que ce soit dans son costard Emporio Armani ou avec la tunique officielle, Pessina n'a pas hésité à se glisser sur le cliché de la liste des 26 avec un regard "jocondesque" dont cet amateur d'art connaît le secret. À raison, puisque aujourd'hui, Stefano Sensi est parti, Lorenzo Pellegrini aussi, et Pessina, lui, est toujours là.


Latin, mais pas crétin


Ivan Jurić, ancien entraîneur de Pessina qui l'a aidé à exploser à Vérone en 2019-2020, a dit un jour à son agent : "Matteo n'a pas un tir…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com