Matthias Jaissle, joue-la comme Nagelsmann

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 14 septembre dernier, et pour la première fois, l'hymne de la Ligue des champions résonne dans les oreilles de Matthias Jaissle. Fraîchement arrivé à Salzbourg, l'entraîneur de 33 ans n'avait jamais posé son derrière sur un banc en pro avant janvier 2021. Ce qui ne l'empêche pas d'imprimer sa patte à vitesse grand V : neuf victoires sur neuf matchs en Bundesliga autrichienne, un record et un bilan déjà sympatoche en Ligue des champions. Après avoir maté Brøndby en qualif (43 tirs à 13 sur les deux matchs), ses gars obtiennent le nul à Séville en ayant joué 40 minutes en supériorité numérique, et surtout en ayant raté deux penaltys. Une précocité qui n'est pas sans rappeler celle de Julian Nagelsmann, autre Allemand. À la différence que Jaissle, en présentant un petit costard noir, semble loin des sapes trop souvent douteuses de l'entraîneur du Bayern Munich.

Mono de colo


Entraîneur…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles