Matthieu Baumel : "Il me faudrait quatre yeux !"

Gael Robic
·1 min de lecture

Et de deux ! Et 37 qui font 19 ! Deuxième victoire d’étape sur ce Dakar pour le tandem Al Attiyah/Baumel (le prologue est comptabilisé dans les statistiques officielles). La 37e pour le qatari, la 19e pour son co-pilote français. Confidence de Matthieu à l’heure du dîner, devant un bon steak…argentin !

"On a passé une bonne journée ! Quand tu pars 10e, la route est plus claire devant toi. Tu peux optimiser ! Hier, nous étions un ton au-dessous, aujourd’hui c’était le bon rythme. Bon, Nasser roule toujours plus vite que la tablette ! Je bataille pour suivre, ça m’oblige à sauter une note de temps en temps. C’est un peu compliqué. Je ne suis pas complètement serein. La tablette n’est pas assez rapide pour les vitesses auxquelles on roule. On a parfois du mal à se recaler. Entre les différents écrans, le GPS, il me faudrait quatre yeux !! Au bout de deux heures, tu réfléchis moins vite ! Daniel Elena a trouvé l’astuce : il a une énorme calculette accrochée à l’arceau."

Nasser en a encore sous le pied !

"On roule à un rythme élevé, mais on n’a pas encore poussé. Nasser en a encore sous le pied ! On réajustera, si besoin (rires) !! Demain, c’est le même profil : 10%...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi