Mauro Caviezel rapatrié en Suisse après sa lourde chute à Lake Louise

Mauro Caviezel lors d'une descente d'entraînement la semaine passée à Lake Louise. (S.Belski /USA Today/Presse Sports)

Victime d'une grave chute dimanche lors du super-G de Lake Louise alors qu'il revenait à peine sur le circuit après presque deux ans d'absence, Mauro Caviezel, touché au visage, est rapatrié ce lundi en Suisse.

Le Suisse Mauro Caviezel (34 ans) a été victime d'une très lourde chute dimanche lors du super-G de Lake Louise (Canada), sa tête venant taper la neige, ce qui lui a fait brièvement perdre connaissance. Cet incident a nécessité une interruption de la course d'un quart d'heure. Le Suisse a pu se relever, le visage très tuméfié, avant d'être évacué en hélicoptère à Canmore où il a été hospitalisé, souffrant probablement d'une commotion cérébrale. Il sera rapatrié ce lundi en Suisse, indique l'agence helvétique ATS.

Des problèmes de vision depuis l'an dernierEn janvier 2021, Caviezel avait été victime d'une première commotion cérébrale à l'entraînement à Garmisch-Partenkirchen et, après un bref retour lors des Mondiaux de Cortina quelques semaines plus tard, de gros problèmes de vision l'avaient ensuite contraint à rester éloigné du circuit jusqu'à ces dernières semaines.

« Lorsque j'étais en position basse, le regard vers le haut et que je devais faire une longue mise au point, mon acuité visuelle était réduite au bout d'un certain temps », expliquait-il récemment à l'ATS. Pour mettre toutes les chances de son côté, Caviezel avait notamment consulté à Barcelone l'un des médecins du pilote moto espagnol Marc Marquez, qui avait eu des troubles similaires.

« L'idée que les choses ne seront plus jamais comme avant la chute est toujours présente, rappelait encore le descendeur suisse à nos confrères. Mais je sais comment je me sentais il y a un an et comment je le vis maintenant. Je vois au moins une chance que les choses s'arrangent. Je suis confiant, je sais que ça va dans la bonne direction. »

lire aussi : L'actu du ski alpin