Mauro Icardi retrouve des couleurs à Galatasaray

Le visage souriant, les bras levés vers les tribunes et un nom scandé par 50 000 personnes. Voici la scène inlassablement répétée, à laquelle s'est habitué l'Ali Sami Yen depuis l'arrivée de Mauro Icardi à Galatasaray. Débarqué à Istanbul l'été dernier, l'Argentin est en effet redevenu le formidable attaquant que le monde a un temps cru perdre, bien loin de ses handicapantes frasques extrasportives. Focus sur une machine à buts de nouveau sur les rails.

Istanbul, le refuge


Pourtant, il semblait difficile d'imaginer pareille issue à l'annonce de ce transfert. Mis au ban à Paris, Mauro Icardi s'envolait pour la Turquie par défaut, à la recherche d'un point de chute. Suffisant pour soulager l'organigramme du PSG, et tenter de relancer une carrière à l'arrêt. Loin de l'agitation médiatique dont il fut l'instigateur, Icardi a donc profité de cette accalmie pour se refaire une santé –…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com