Pour Maverick Viñales, Yamaha paie ses mauvaises décisions

Vincent Lalanne-Sicaud
·1 min de lecture

Contraint de s'élancer depuis l'allée des stands suite à l'utilisation d'un sixième moteur cette année, , deux places seulement devant lui.

"Ce qui est bien, ce que les autres pilotes Yamaha ne se sont pas échappés", a déclaré Viñales au site officiel du MotoGP. "C’est le point positif [de la course]. Nous avons tous été en difficulté, donc ça me permet de rester assez calme. C'est une situation difficile à gérer, parce que nous ne sommes pas au meilleur niveau en ce moment et que nos rivaux sont très forts. On va essayer de progresser et de travailler un peu plus."

Désormais à 41 points de , vainqueur dimanche, et avec encore 50 unités en jeu, Viñales conserve une infime chance au championnat, mais le titre n'est plus sa priorité. "Il faut que Mir fasse des erreurs et je dois gagner les dernières courses, donc c'est sûr que c'est très difficile, sincèrement", a-t-il expliqué. "Je n'y pense même pas. Notre problème n'est pas le championnat, c'est autre chose. Nous sommes très loin en termes de performances en ce moment, et c'est ce que nous devons améliorer."

"Pour moi c’est beaucoup plus frustrant qu'on ne sache pas pourquoi la moto ne fonctionne plus", a ajouté Viñales. "C’est plus frustrant que le championnat, parce qu'au final, la seule chose que l’on veut, c'est gagner des courses."

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com