Max Siegel, le président de la Fédération américaine, a gagné 3,8 millions de dollars en 2021

Max Siegel, président de la Fédération américaine d'athlétisme. (A. Lyons/AFP)

La somme très conséquente - 3,8 millions de dollars - touchée en 2021 par Max Siegel, le président de l'USATF, provoque la polémique dans le milieu de l'athlétisme américain.

C'est un formulaire en ligne sur le site de l'USATF, la Fédération américaine d'athlétisme, qui fait beaucoup parler. Il y est notamment précisé la somme reçue en 2021 par son président, Max Siegel, en poste depuis 10 ans : 3,8 millions de dollars (3,67 millions d'euros).

Le média spécialisé américain Runner's World a aussi constaté que Renee Washington, la n°2 de l'USATF, a touché plus d'1,6 million de dollars et que cinq autres directeurs de la Fédération ont reçu plus de 250 000 dollars chacun.

« C'est décourageant »La rémunération du seul Siegel représente l'équivalent de 11 % des revenus totaux de l'USATF, ce qui a déclenché nombre de réactions d'acteurs de l'athlétisme US, dont Jasmine Todd. La médaillée d'argent des Mondiaux 2015 en longueur a lâché sur ses réseaux sociaux : « C'est décourageant. Il y a tant d'athlètes, au-delà de mon cas personnel, qui luttent pour joindre les deux bouts. »

L'ancienne fondeuse Lauren Fleshman, qui a siégé par le passé au conseil d'administration de la Fédération américaine, est encore plus critique : « La hausse excessive de la rémunération des dirigeants de l'USATF est offensante pour les athlètes qui s'en sortent à peine. [...] Il n'y a aucune raison pour que quelqu'un soit payé autant dans une organisation à but non lucratif. »

lire aussi : Toute l'actu de l'athlé