Max Verstappen, le métier qui rentre ?

Callier, Cédric
Sport24
/ Panoramic

Max Verstappen, le métier qui rentre ?

/ Panoramic

Coupable de plusieurs erreurs depuis le début de la saison, le jeune Néerlandais traverse une période difficile. Qui pourrait cependant l’aider à passer un cap. 

Il faut bien que jeunesse se passe. Débutant en Formule 1 à peine sorti de la puberté, alors qu’il n’avait pas encore 18 ans, Max Verstappen n’a pas tardé à convaincre même les plus sceptiques concernant son talent. Notamment lors de son arrivée chez Red Bull en pleine saison 2016, lui qui venait alors de Toro Rosso. Une promotion qu’il célébra avec sa première victoire dans la catégorie reine lors du Grand Prix d’Espagne, avant de finir l’année sur sept podiums et une magnifique cinquième place au Championnat du monde. L’avenir, alors, lui appartenait. Et lui appartient sans doute toujours, s’il parvient à surmonter sa crise de croissance….

En effet si la saison dernière n’avait pas été à la hauteur de ses espérances, le Néerlandais le devait essentiellement à une mécanique trop fragile, s’acharnant sur lui avec sept abandons, dont six pour lesquels sa responsabilité n’était pas engagée. Poissard, il avait quand même su ronger son frein pour décrocher deux succès – Malaisie et Mexique – et confirmer son statut, potentiel, de candidat au titre. Une montée en grade attendue cette saison. Sauf qu’après trois épreuves, le Néerlandais s’avère loin du compte. En Australie, il avait décroché une 6e place émaillée de plusieurs fautes, dont un tête-à-queue au 10e tour. Quinze jours plus tard, au Bahreïn, il crevait un pneu lors d’un contact avec Lewis Hamilton avant d’abandonner. Et ce dimanche, en Chine, il harponnait la Ferrari de Sebastian (...) Lire la suite sur sport24.com

Tops/Flops GP de Chine : Ricciardo masterclass, Ferrari s'est raté

L'accrochage entre Vettel et Verstappen qui se termine en tête à queue

Vettel s'offre la pole en Chine, Ferrari devance Mercedes

Tops/Flops GP de Bahreïn : Gasly le magnifique, catastrophe chez Red Bull

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages