Max Verstappen partira en pole position du Grand Prix d'Abu Dhabi

Max Verstappen en pole du dernier GP de la saison. (S. Mantey/L'Équipe)

C'est Max Verstappen (Red Bull) qui signe la dernière pole de la saison au Grand Prix d'Abu Dhabi devant son coéquipier Sergio Perez et Charles Leclerc (Ferrari).

Max Verstappen a écoeuré la concurrence lors des qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi. Le pilote Red Bull partira dimanche en pole position pour la septième fois cette saison grâce à un dernier tour de feu en 1'23''824. Seul pilote à passer sous la minute 23, le Néerlandais signe le meilleur temps de tout le week-end malgré une petite frayeur en Q3. « J'avoue que j'ai eu peur avant le dernier run car il y a eu une coupure dans la voiture et l'équipe n'arrivait pas à la redémarrer », a lâché après coup le double champion du monde, qui sera accompagné en première ligne de son lieutenant Sergio Perez (+0''228).

Handicapée par des pneumatiques qui se dégradaient trop vite durant les essais libres, Ferrari s'en est plutôt bien sortie lors des qualifications. Toujours bien placés en Q1 et Q2, Charles Leclerc et Carlos Sainz ont cru pouvoir contester la suprématie de Red Bull jusqu'à la dernière seconde, mais devront se contenter de la deuxième ligne. Le Monégasque terminera à seulement quatre centièmes de Sergio Perez.

Vettel brille, Ocon rassure et Gasly déçoit

Pour le dernier Grand Prix de sa carrière, Sebastian Vettel s'est offert un dernier plaisir en disputant la Q3 et s'élancera demain (dimanche) de la 9e place sur la grille. Sous les yeux de son père Norbert - présent pour l'occasion dans le stand Aston Martin - l'Allemand de 35 ans a même claqué le record du premier secteur en Q2.

Esteban Ocon (Alpine) s'élancera de la 8e position sur la grille. L'Ébroïcien a permis à l'écurie française de rester dans la lutte avec les McLaren de Lando Norris (7e) et Daniel Ricciardo (10e) après l'élimination de Fernando Alonso en Q2 (11e). « On était moins rapides que McLaren, ils ont bien caché leur jeu avant les qualifications. Il faudra prendre un bon départ et être solides en course demain (dimanche) », a signalé le Français face à la presse.

Pierre Gasly (Alpha Tauri) n'a pratiquement rien montré dans ces qualifications, trop vite éliminé en Q1 à cause « de mauvais réglages (sur la voiture) et du manque d'espaces avec toutes les voitures en piste ».

Lire sur L'Équipe

VIDÉO - Un passionné de Formule 1 passe au drive dans une voiture de course