Max Verstappen remporte le GP d'Abu Dhabi, Charles Leclerc est vice-champion

Max Verstappen intouchable sur la piste où il est devenu champion du monde en 2021. (EXPA/ Hasan Bratic)

Parti en pole position, le double champion du monde n'a jamais été inquiété lors du Grand Prix d'Abu Dhabi. Il a devancé Charles Leclerc, qui a assuré la deuxième place au Championnat du monde.

Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix d'Abu Dhabi, dimanche, signant sa 15e victoire de la saison. En partant de la première place sur la grille, le double champion du monde a parfaitement géré le départ, restant devant Sergio Perez au premier virage. À partir de là, le Néerlandais a fait cavalier solitaire durant 57 des 58 tours de course avec pour seule préoccupation, « gérer les pneus du début à la fin ».

Sur la ligne d'arrivée, Max Verstappen devance finalement Charles Leclerc (Ferrari) et Sergio Perez (Red Bull) qui ont attiré toute l'attention, offrant une belle bataille pour la 2e place de ce GP et le titre honorifique de vice-champion. Le Monégasque en est sorti vainqueur grâce à un changement de stratégie à un seul arrêt, au 22e tour, alors que le pilote Red Bull est resté calé sur deux arrêts, aux 16e et 34e tours. « J'étais à 110 % du premier au dernier tour. Malgré les problèmes de pneus cette saison, j'ai changé de stratégie et ça a bien fonctionné », s'est félicité Charles Leclerc en sortant de sa Ferrari. Avec dix secondes de retard à dix tours de l'arrivée, Perez a terminé à moins de deux secondes du Monégasque.

Nouvel abandon pour Alonso

L'autre duel à suivre dans ce Grand Prix opposait Alpine à McLaren pour la 4e place au championnat des constructeurs. Avec un écart de 19 points au départ, l'écurie française a conservé son bien malgré l'abandon de Fernando Alonso (28e tour) suite à un problème mécanique (fuite d'eau). Esteban Ocon a sauvé les meubles en terminant à la 7e place, juste derrière Lando Norris. Ricciardo met fin à sa collaboration avec McLaren en finissant à la 9e place de ce GP.

Lire sur L'Équipe.fr

VIDÉO - Un passionné de Formule 1 passe au drive dans une voiture de course