Max Verstappen remporte le sprint d'Imola devant Charles Leclerc et partira en pole du Grand Prix

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Max Verstappen (Red Bull) a gagné le sprint disputé à Imola samedi, devant Charles Leclerc (Ferrari) et Sergio Perez (Red Bull). Le Néerlandais marque donc 8 points au Championnat et partira en pole du Grand Prix dimanche (15 heures).

Après avoir roulé sous la pluie durant toute la journée de vendredi, les pilotes auront eu le plaisir de « sprinter » par temps sec ce samedi après-midi, pour la course sprint du Grand Prix d'Émilie-Romagne, sur la piste d'Imola, Pour le reste, trop peu de choses à signaler concernant l'évolution de la grille avant la course dimanche. Chaussé en pneus tendres comme la grande majorité des pilotes, Charles Leclerc est celui qui a pris le meilleur envol pour hisser sa Ferrari en tête du peloton à la sortie de Tamburello. Scotché au bitume asséché du circuit Dino et Enzo Ferrari, Verstappen a dû jouer des coudes pour résister à la Haas de Magnussen et la McLaren de Norris.

lire aussi

Le film de la course

Pris par l'excitation du premier tour, Guanyu Zhou et Pierre Gasly se sont accrochés en fin de peloton. L'Alfa Romeo s'est plantée, la Safety Car a été appelée. La course neutralisée pendant 3 tours, les monoplaces étaient alors prêtes à repartir. Leclerc a décidé de relancer dès la sortie de Rivazza (virage 18) pour garder l'avantage sur Verstappen.

Derniers tours terribles pour Leclerc

Engluées en milieu de peloton, les Mercedes n'existaient pas. En ratant leur départ, Lewis Hamilton a vite perdu deux places (15e) et George Russell, une (12e). En revanche, la meilleure performance est à mettre au crédit de Carlos Sainz, parti de la 10e place sur la grille après son abandon lors de la Q2 en qualifications. L'Espagnol a su remonter six places, dépassant notamment Alonso, Magnussen - qui aura beaucoup souffert avec ses mediums -, Ricciardo et enfin Norris. Sainz terminera finalement au pied du podium, derrière la Red Bull de Sergio Perez. De quoi aborder le Grand Prix avec de grands espoirs.

lire aussi

Le classement du sprint

Au volant de l'autre Ferrari, Charles Leclerc menait la course en tête avec une avance de deux secondes sur Max Verstappen. Mais il restait 5 tours à boucler et les gommes rouges du leader au championnat commençaient à souffrir. L'inquiétude se lisait sur les visages des tifosi et s'entendait à la voix du Monégasque. L'écart se réduisait entre la Ferrari et la Red Bull jusqu'à l'avant-dernier tour où Verstappen, DRS grand ouvert, a tenté et réussi son dépassement par l'extérieur à l'entrée de Tamburello. Aucune résistance de la part de Leclerc qui n'a certainement pas voulu endommager sa monoplace.

Le Monégasque s'élancera de la 2e place sur la grille pour une course qui pourrait offrir son lot de surprises, puisque la pluie devrait faire son retour à Imola ce dimanche (15 heures)...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles