Maxim Tsigalko, légende du jeu Football Manager, est décédé à 37 ans

Hugo Monier
·1 min de lecture

L'annonce pourrait paraître anecdotique. Un drame de plus dans une année qui n'en manque malheureusement pas. Ce 25 décembre, le Dinamo Minsk a annoncé le décès de son ancien attaquant Maxim Tsigalko, à seulement 37 ans. "Un enfant du Dinamo Minsk, où il a joué 65 matchs et marqué 28 buts entre 2001 et 2004, a salué le club. Champion de Biélorussie et vainqueur de la Coupe avec le Dinamo. Mémoire éternelle !" S'il n'a pas marqué l'histoire du football, Tsigalko restera une légende pour les nombreux adeptes du jeu Football Manager.

Une légende du jeu vidéo

Ses débuts à Minsk, en 2001, correspondent aussi à l'explosion de sa popularité virtuelle. A 18 ans, le Biélorusse est une des stars de L'Entraîneur 3, qui permet au joueur d'endosser le costume d'entraîneur (la série deviendra Football Manager en 2004). Il est ce qu'on appelle une "perle" ou un "wonderkid" pour les anglophones. Ces pépites, qui héritent souvent de leur statut grâce à un scout (les personnes chargées de noter les joueurs dans la base de données) un peu trop optimiste, constituent l'essence du jeu. Le plaisir ultime d'acheter un inconnu une bouchée de pain et de le voir devenir le meilleur attaquant du...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi