Maxime Beux : " J'ai hâte de tourner la page "

SO FOOT
·1 min de lecture

Le 25 janvier 2021, le tribunal administratif de Reims ordonnait la mise en accusation de Christophe Mercier, gardien de la paix, pour " violences volontaires avec usage ou menace d'une arme ayant entraîné une mutilation permanente". Comment as-tu réagi à cette nouvelle ?
Plutôt bien. Mais sans crier victoire. Pour moi, c'est juste normal. On est dans la suite logique de la procédure. C'est très long. Je n'étais pas forcément de nature patiente à la base, j'ai appris à le devenir. L'instruction vient d'être bouclée. Le policier a fait appel, et on devrait avoir une réponse par rapport à son appel rapidement. Soit on donne raison au parquet et on va aux assises, soit il n'y a pas de procès. Voilà l'enjeu. Il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise. Mais on n'en serait pas à une mauvaise surprise près...

"J'étais face à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com