Maxime Gonalons (Clermont) craint des Parisiens « prêts tout de suite » en Ligue 1

Maxime Gonalons a signé le 1er juillet à Clermont pour deux saisons plus une en option. (L'Équipe)

Hôte avec Clermont du PSG dès la première journée de Ligue 1, samedi, Maxime Gonalons s'attend à des champions en titre « prêts tout de suite ».

Maxime Gonalons, tête de gondole du recrutement de Clermont, va se frotter d'entrée au PSG, samedi au stade Gabriel-Montpied, dans le cadre de la 1re journée du Championnat (21h00, en direct commenté sur notre site). Il s'attend à une équipe mieux rodée que lors des entames précédentes.

« On dit toujours que c'est le meilleur moment pour prendre Paris mais je crois que, cette année, les Parisiens seront prêts tout de suite avec un changement d'entraîneur, les Sud-Américains revenus avant l'heure », prévient l'ancien Lyonnais dans un entretien à l'AFP, vendredi.

lire aussi

Pascal Gastien (Clermont) : « On sait ce qu'il ne faut pas faire » contre le PSG

Le calendrier difficile de Clermont qui va aussi affronter Nice et l'OM en août ? « À haut niveau, toutes les rencontres sont compliquées et cette saison le sera d'autant plus avec quatre descentes. C'est toujours très important de bien débuter et surtout cette saison. »

« Il faut toujours viser haut »

Après cinq ans en Italie (AS Rome) et en Espagne (Séville FC, Grenade), Gonalons (33 ans) se dit « totalement investi » pour apporter son expérience au club auvergnat dans sa quête de maintien. « Mais pourquoi pas un peu plus haut. Je l'ai vécu avec Grenade. Promus, nous avions terminé 7es (2020), qualifiés pour la Ligue Europa (2021). Il faut toujours viser haut. En football, on ne sait jamais. Montpellier a bien été champion en 2012 et peu de ses joueurs y croyaient ! »

lire aussi

Le calendrier de la L1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles