Mayar Sherif, première Egyptienne à remporter un tournoi WTA à Parme

Mayar Sherif a remporté le tournoi de Parme samedi. (S. Boué/L'Équipe)

Mayar Sherif est devenue samedi la première Égyptienne à remporter un tournoi WTA en disposant en finale du tournoi de Parme de la Grecque Maria Sakkari (7-5, 6-3).

Maria Sakkari, n°7 mondiale et tête de série n°1 du tournoi, abordait la finale du tournoi de Parme en position de favorite, prête à décrocher le deuxième titre de sa carrière. Mais Mayar Sherif, n°74, qui n'avait jamais battu une adversaire classée dans le top 10 mondial, l'a dominée en deux sets (7-5, 6-3).

« Cela signifie beaucoup moi, a-t-elle commenté après sa victoire, obtenue sur un enchaînement amortie-lob parfaitement exécuté. Cela signifie beaucoup pour mes compatriotes, pour ma famille, tout ce travail, tous les combats mentaux de ces dernières semaines. Je suis tout simplement ravie et heureuse. »

Les demi-finales et la finale avaient été programmées le même jour, la faute à la pluie qui est tombée vendredi toute la journée sur la terre battue de Parme. Pour décrocher son billet pour la finale, Sherif avait passé près de trois heures sur le court face à la Roumaine Ana Bogdan (6-4, 3-6, 6-4) quand Sakkari s'était tranquillement qualifiée pour sa première finale depuis le tournoi d'Indian Wells en disposant de la Monténégrine Danka Konvinic 7-5, 6-2.

lire aussi


Le tableau du tournoi de Parme

En finale, la joueuse égyptienne, qui disputait sa deuxième finale après Cluj en 2021, a souffert, cédant son engagement au début de chacune des deux manches. Mais elle est revenue à chaque fois. « Je suis épuisée, a-t-elle encore dit. Cette journée a été très dure pour moi, beaucoup d'heures sur le court. Je suis très heureuse de m'en être sortie, j'ai dû puiser très profondément. »