Pastore, Verratti, Mbappé...: Les réactions après ASM-PSG

Le PSG a triomphé en finale de la CDL contre Monaco. A l'issue de ce choc, les joueurs des deux camps se sont succédés dans la zone mixte.

Javier Pastore (milieu de terrain du PSG) : "C'est fantastique. Car c'est une coupe nationale. Chaque année, on essaye d'atteindre la finale et la gagner. C'est chose faite. Il n'y avait pas de pression particulière. Contre Monaco, qui est une grande équipe, on savait que ça n'allait pas être facile. Mais bon, on a bien commencé le match et on a dominé la majorité du match. C'est bien de gagner cette coupe 4 fois de suite. Ca va nous donner beaucoup de confiance pour la suite de la saison. Il faut essayer de jouer comme aujourd'hui. Cavani ? Il a été magnifique. Il marque beaucoup de buts et l'équipe en profite. C'est fantastique et espèrons qu'il continue comme ça".

Blaise Matuidi (milieu de terrain du PSG) : "Quatre buts c’est bien, c’est beau, encore mieux face à une très belle équipe de Monaco qui est encore en lice en Champions League. Ce soir c’était un peu un match européen et on a su répondre, on a fait un très bon match et on a été récompensé. Du début à la fin on est resté sérieux, on a bien utilisé le ballon et on s’est procuré pas mal d’occasions, je pense que ce soir la victoire est vraiment méritée (...) Des doutes ? Vous aviez des doutes. Nous on était tranquilles dans nos têtes on a joué calme avec de la personnalité face à une grande équipe. On a fait un grand match et à l’arrivée on est content d’avoir gagné ce second titre de la saison, il en reste encore deux (...) Nous au PSG on est ici pour gagner des titres et ce soir ça en fait un de plus. Depuis que je suis arrivé ça fait 13 ou 14, à la fin d’une carrière on retient que les titres et ces dernières années le PSG en a gagné énormément."

Marco Verratti (milieu de terrain) : "On savait que c'était un match très important. Mais, on ne ressentait pas trop de pression parce qu'on avait confiance en nous. On a bien débuté le match et on a fini encore mieux. Je pense donc que c'est une victoire méritée. C'est un match qui nous donne de la confiance. Il faut finir la saison de la meilleure manière possible. On n'a pas le droit à l'erreur (...) On savait qu'en finale, on ne nous fera pas de cadeaux. Il fallait donc jouer à 110% (...) Cavani ? Il est extraordinaire. L'avoir avec nous c'est magnifique. Il a beaucoup de poids, et aujourd'hui il a ramené le titre pour nous. On a de la chance de l'avoir (...) Les chants des Parisiens à mon égard ? Ca fait plaisir. Je donne toujours le maximum pour eux".

Valere Germain (attaquant Monaco) : "On est tombé contre une grosse équipe et on n’a pas su mettre notre pressing habituel en place. On a eu du mal en première mi-temps à les chercher haut et ils avaient pas mal de liberté au milieu. C’est dommage parce qu’après notre but ça s’est rééquilibré mais ils ont marqué directement le deuxième but (...) Ça fait mal parce qu’on voulait gagner ce titre mais il nous reste encore trois objectifs, on va les jouer à fond, on est encore devant en championnat, encore en Ligue des Champions et il y a la Coupe de France. C’est sûr que ça fait mal mais c’est loin d’être fini (...) Ce soir ils ont fait un gros match, on est toujours devant en championnat et c’est l’important. On aurait aimé gagner car Monaco n’a pas remporter de trophée depuis un moment. Mais on a assez d’expérience pour relever la tête".

Tiemoué Bakayoko (milieu de terrain de Monaco) : On a vu un grand Paris, on a eu du Mal à se défaire de leur pressing. On a aussi manqué de reussite et d'un peu de chance. Leur premier but est hors jeu par exemple..."

Kylian Mbappé (attaquant de Monaco) : "On a fait une entame de match trop timorée et contre une équipe comme Paris, ça ne pardonne pas. Après, on a commencé à développer notre football. Et lorsqu'on l'a fait, on les a mis en difficulté. Mais, c'était trop par intermittence (...) Sur le plan personnel, je suis plus attendu. Et ça me permet de voir tout ce qui me reste pour progresser, et développer d'autres panoplies. Chaque match que je vais jouer, je vais être plus attendu (...) Je préfère jouer contre Ramos, Thiago Silva et Piqué, car comme ça ma progression s'accélère et je deviens un meilleur joueur".

Loïc Tanzi, au Parc OL

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages