Mbappé libère le PSG contre Strasbourg pour sa rentrée en Ligue 1, Neymar expulsé

Kylian Mbappé a libéré le PSG. (B. Papon/L'Équipe)

Imperturbable avant la Coupe du monde, le PSG a été hésitant pour sa rentrée ce mercredi, mais a fini par battre Strasbourg au Parc (2-1), grâce à un penalty obtenu et transformé par Kylian Mbappé dans les derniers instants.

Le match : 2-1Il faudra encore du temps pour mesurer les répercussions de la Coupe du monde sur la saison du PSG, mais le club de la capitale a en tout cas affiché un visage maussade pour sa rentrée en Ligue 1, ce mercredi. Avec quatre Mondialistes alignés au coup d'envoi (Marquinhos, Vitinha, Neymar et Mbappé), les Parisiens ont eu de grosses difficultés pour battre Strasbourg (2-1).

Comme souvent, c'est le talent de Kylian Mbappé, titulaire dix jours après son triplé d'anthologie en finale de la Coupe du monde, qui a sauvé Paris, leader avec huit points d'avance sur le RC Lens, en déplacement à Nice jeudi (21 heures). Le PSG ira à Bollaert dimanche (20h45), sans Neymar, expulsé ce mercredi.

lire aussi : Le film de Paris SG-Strasbourg

Sous une pluie soutenue, Paris a immédiatement pris le contrôle du jeu au Parc des Princes, sans se douter de la soirée difficile qu'il allait vivre. Très affectés par l'élimination de leur Seleçao en quart de finale de la Coupe du monde, Neymar et Marquinhos ont permis au PSG d'ouvrir le score sur une combinaison 100 % brésilienne, quand le coup franc plongeant de Neymar a trouvé la tête du capitaine parisien (14e).

Avec une très large possession et les meilleures occasions, Paris a pourtant commencé à se faire peur sur quelques transitions adverses. Avant-dernier de Ligue 1, Strasbourg a failli égaliser une première fois par Kevin Gameiro, mais Gianluigi Donnarumma a été décisif (30e).

lire aussi : Classement de la Ligue 1

Le rythme lent des Parisiens ne leur a pas permis de faire le break, et Strasbourg est revenu grâce à un but contre son camp de Marquinhos, qui a dévié une frappe en angle fermée d'Adrien Thomasson (51e). Fêté par le Parc avant le coup d'envoi, lorsque sa prolongation jusqu'en 2026 a été officialisée, Marco Verratti a été fautif sur l'égalisation, en perdant un ballon dangereux, pas le seul de la soirée. Réduit à dix à la suite de l'expulsion de Neymar (62e), Paris semblait se diriger vers un nul, lorsque Kylian Mbappé est sorti de sa boîte dans les derniers instants, pour signer son treizième but de la saison (90e+6).

Le joueur : Mbappé en libérateurDix jours après son triplé fantastique en finale de la Coupe du monde, qui n'a toutefois pas permis aux Bleus de battre l'Argentine (3-3, 2-4 t.a.b.), Kylian Mbappé a reçu un accueil très chaleureux au Parc des Princes, avec un nouveau chant à sa gloire et des banderoles. Il a fini par faire exulter l'enceinte parisienne en transformant le penalty de la victoire, qu'il avait lui-même obtenu en prenant de vitesse Gerzino Nyamsi, à la 96e minute.

Alors qu'il ressentait le besoin de jouer après la désillusion au Qatar, Mbappé s'est rapidement signalé, mais a d'abord été malheureux. Sa lourde frappe du gauche a obligé Matz Sels à une parade difficile (25e), et le gardien belge a ensuite capté sa frappe lointaine (29e). Impliqué dans la plupart des actions, Mbappé a encore perdu un face-à-face avec le dernier rempart strasbourgeois (54e), toujours vigilant sur une de ses tirs à ras de terre (67e). Resté jusqu'au bout, le crack tricolore a fini par sauver le PSG, et sa joie a été à la hauteur du moment.

Le fait : le carton rouge de NeymarTandis qu'il avait réalisé un bon match, en validant notamment un double-double (10 passes décisives, 11 buts cette saison) grâce à son coup franc parfait vers Marquinhos, Neymar a perdu le fil en moins de deux minutes.

Averti pour avoir mis une main au visage d'Adrien Thomasson, le Brésilien a reçu un second carton jaune une minute et vingt-six secondes plus tard, avec une simulation grossière pour tenter d'obtenir un penalty. Malgré la pression du Parc, Clément Turpin a donc expulsé Neymar (62e). Ce dernier manquera le choc contre Lens dimanche. Selon Canal +, Neymar, remonté, a quitté le Parc des Princes avant même la fin de la rencontre.