Mbappé reste en France, les supporters du Real de Madrid entre déception et colère

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En Espagne, au lendemain de la décision de Kylian Mbappé de rester au Paris Saint-Germain, la presse espagnole et les supporters du Real l’ont mauvaise. La capitale espagnole s’est réveillée ce dimanche avec la gueule de bois et Javier Tebas, le président de la Liga, organisateur du championnat d’Espagne, a déclaré samedi soir annonce qu'il allait déposer une « plainte » contre le PSG.

Avec notre correspondant à Madrid, Pierre Chaperon

Il faut beaucoup de classe pour jouer au Real, ironise Marca, ou c’est lui qui perd selon As, autre site d'information sportive en ligne. Autant dire que la décision de Kylian Mbappé de continuer au PSG n’est pas du tout passée dans la presse madrilène.

Pour Miguel, père de famille d’une cinquantaine d'années, le Français a fait le mauvais choix. « C’est lui qui perd dans l’histoire. Il n’a pas respecté sa parole et c’est tout. On ne peut rien faire d'autre. Mbappé a besoin du Real Madrid, mais s’il ne veut pas venir, il ne vient pas. On ne peut plus rien faire... »

Déception, trahison, colère… supporters comme journalistes, les Espagnols n’avaient pas de mot assez fort pour qualifier ce qui est considéré ici comme une volte-face.

Pour Javier, 16 ans, la pilule est difficile à avaler. « Tout semblait acquis. On avait l’impression qu’il envisageait de venir ici, et ça semblait être une bonne option parce que ça t’assure une équipe capable de remporter la Ligue des Champions au moins parce que le PSG, malgré tout l’argent qu’il met, n’arrive pas à la gagner. Je ne dirai pas que je suis en colère, mais je suis déçu ! »

C'est une sacrée douche froide pour le Real. Reste à savoir si le club continuera de rêver à faire venir le Français. Quoi qu'il en soit, sa cote d’amour a considérablement baissé de ce côté-ci des Pyrénées.

Courtisé par le Real Madrid, le jeune joueur (23 ans), dont le contrat expirait en juin, a fait le choix de la fidélité au club qui l'a recruté en 2017.

À lire aussi : Mbappé, la nouvelle dimension

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles