Mbappé soutient Zidane, une première sanction à venir de Deschamps ?

Dimanche dernier, Noël Le Graët avait surpris en raison de son mépris envers Zinédine Zidane. Immédiatement après l'entretien du président de la Fédération française de football, Kylian Mbappé affichait sa consternation sur les réseaux sociaux. Cette franchise pourrait coûter cher au joueur du PSG, qui figure parmi les candidats au brassard de capitaine.

Kylian Mbappé n'a pas la langue dans sa poche. La star de l'équipe de France l'a prouvé à de nombreuses reprises, notamment dimanche dernier lorsqu'il a fallu reprendre de volée Noël Le Graët. Invité de l'émission Bartoli Time sur RMC, le président de la FFF avait tenu des propos désobligeants à l'égard de Zinédine Zidane. « Zidane au Brésil ? Je n'en ai rien à secouer. Si Zidane a tenté de me joindre ? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone » avait déclaré Le Graët. Sur les réseaux sociaux, Mbappé a été l'un des premiers à réagir : « Zidane c’est la France, on ne manque pas de respect à la légende comme ça… ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'équipe de France se cherche un nouveau capitaine

Mais cette nouvelle sortie pourrait porter préjudice à Mbappé, alors que l'équipe de France se cherche un nouveau capitaine après la retraite d'Hugo Lloris. Son discours tranché et sa franchise pourraient déranger Didier Deschamps, qui, au contraire, tient un discours lisse et fait tout pour éviter les vagues. Pour toutes ces…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com