Mbappé offre une fête à Paris

Yahoo Sport

LIGUE 1 – Le PSG a pu compter sur Kylian Mbappé pour célébrer son titre de champion. L’attaquant de 20 ans a inscrit un triplé contre son ancien club, qui lui permet d’atteindre la barre des 30 buts sur une saison de Ligue 1. Affolant.

Neymar, Mbappé et Notre-Dame (AFP)
Neymar, Mbappé et Notre-Dame (AFP)

PARIS 3-1 Monaco
Buts : Mbappé (15e, 38e, 56e) pour le PSG, Golovine (80e) pour Monaco

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Neymar, Cavani, Buffon, Di Maria et Draxler sur le banc, un flocage Notre-Dame sur les maillots, une tribune Auteuil à huis-clos : drôle d’ambiance au Parc des Princes pour fêter le titre parisien, acquis sans jouer à la faveur du nul de Lille à Toulouse dans l’après-midi. Et les faits de match vont suivre la tendance. Dixième minute, Subasic se blesse sur une sortie anodine, il doit être remplacé par Benaglio. Mais le nouvel entrant a droit à un accueil maison, puisque son premier ballon est à chercher au fond des filets après un numéro de Mbappé, tout en finesse, rapidité et adresse (1-0, 15e). Un but que l’ancien Monégasque ne célèbre pas, pas plus que le suivant. Après Diaby, c’est Alves qui sert l’attaquant plein axe. Plat du pied ouvert sans contrôle, doublé avant la pause (2-0, 38e)

Le film du match


Il est écrit que ce sera la soirée de Mbappé. Diaby marque le troisième but parisien, mais il est refusé pour une position de hors jeu litigieuse. Une minute plus tard, c’est donc du champion du monde que vient le 3-0 (56e), lui qui avait touché le poteau trois minutes plus tôt. Nouvelle passe décisive d’Alves, plus décisif qu’un certain compatriote. On pense à Neymar, évidemment, entré en jeu à la pause. Soyeux à défaut d’être percutant, le Brésilien a également vu Cavani entrer en jeu, pour la première réunion de la MCN depuis le 19 janvier. Mais aussi Verratti se blesser (touché à la cheville et remplacé par Draxler, 76e) et Monaco s’illustrer, avec Golovine pour profiter d’une mésentente Kehrer – Marquihnos pour tromper Areola plein axe (3-1, 80e). Sans conséquence. Le PSG peut fêter son titre de champion sur une victoire et Mbappé poser un rappel historique : le dernier Français a avoir inscrit trente buts sur une saison de Ligue 1 est un certain Jean-Pierre Papin. Loin d’être anodin.



À lire aussi