McLaren et Daniel Ricciardo vers le divorce

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Daniel Ricciardo ne fait visiblement plus partie des plans de McLaren pour le futur. (A. Mounic/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon des médias britanniques spécialisés, McLaren aurait informé son pilote australien Daniel Ricciardo de son intention de le remplacer, dès l'an prochain et malgré son contrat, par son compatriote Oscar Piastri, en litige avec Alpine sur son avenir.

Actuellement douzième du Championnat du monde avec 19 points, soit 57 de moins que son coéquipier Lando Norris, Daniel Ricciardo fait partie des déceptions de la première partie de saison, dans la foulée d'une première année de collaboration déjà compliquée avec McLaren en 2021. Voilà qui pourrait pousser l'écurie anglaise à mettre prématurément fin au contrat de l'Australien, qui court jusqu'à fin 2023. Selon le site motorsport.com, McLaren aurait en effet annoncé à Ricciardo son intention de le remplacer dès l'an prochain par son compatriote Oscar Piastri.

Vers un chassé-croisé avec Piastri ?

Annoncé en début de semaine par Alpine comme le successeur de Fernando Alonso au côté d'Esteban Ocon sur la grille 2023, à la suite du départ surprise de l'Espagnol vers Aston Martin, le jeune australien avait aussitôt démenti et assuré qu'il ne piloterait pas pour Alpine. De son côté, l'écurie française assure être dans son bon droit et que Piastri est lié contractuellement à elle.

Un imbroglio qui devrait se régler entre avocats, tout comme la probable rupture anticipée entre McLaren et Ricciardo. Ce dernier pourrait faire le chemin inverse de Piastri et rejoindre Alpine, après avoir quitté Renault fin 2020.

lire aussi

Toute l'actu de la F1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles