McLaren veut réduire l'écart de moitié face aux top teams en 2020

Jonathan Noble
motorsport.com

Maintenant que .

"Notre ambition est de pouvoir être l'an prochain à la moitié de l'écart qu'il y a actuellement entre le top 3 et nous", explique Seidl. "Si vous regardez les temps au tour, nous sommes quelque part entre une seconde et une seconde et demie derrière les trois équipes de tête, et notre objectif est de réussir à nous situer quelque part au milieu."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Sainz doute que McLaren puisse creuser l'écart sur ses rivaux

Bien que Key n'ait rejoint McLaren que plus tôt cette saison, l'équipe ne voit pas de raison pour qu'il révolutionne le design de la prochaine monoplace en faisant quelque chose de totalement différent du concept actuel, comme le précise Seidl : "Je dirais que pour nous, l'année prochaine sera davantage une évolution qu'une révolution. Nous avons un bon rythme, nous avons beaucoup appris avec la voiture, nous connaissons ses faiblesses et c'est une chose que nous voulons régler pour l'an prochain."

"Nous avons commencé à travailler directement là où nous pensons que le prochain pas en avant sur la performance se trouvera, et c'est la première fois depuis longtemps, avec un timing normal de conception d'une voiture. Nous avons débuté directement après les essais hivernaux [à travailler] sur un concept initial de la voiture de l'année prochaine, qui est différent des années précédentes, et si l'on ajoute à cela le fait d'avoir un directeur technique clair en place me donne beaucoup d'espoir. Je suis optimiste quant à notre capacité de franchir la prochaine étape mais il faut être réaliste. Comme je l'ai dit plusieurs fois, ce n'est pas de la magie. L'écart avec les meilleurs est encore énorme mais l'objectif est de se rapprocher l'an prochain."

Seidl a également assuré que cette volonté de progresser en 2020 était la raison pour laquelle l'équipe devait maintenant réfléchir à quel moment elle allait se concentrer sur la nouvelle monoplace : "La clé pour la seconde moitié de saison sera de vraiment savoir quand nous pouvons nous concentrer sur la voiture de l'an prochain. Des résultats comme la Hongrie nous aident avec cette décision car une chose est claire avec la performance : l'écart par rapport aux meilleurs est énorme et nous avons clairement comme objectif de faire un pas en avant l'an prochain."

À lire aussi