McLaughlin émerge du chaos et s'impose à Indianapolis

Michaël Duforest
motorsport.com

Parti de la pole position, le Néo-Zélandais du Team Penske s'est donc imposé après 70 tours de bataille, de contacts et de manœuvres plus qu'osées... Si les premiers tours se sont déroulés en paquet, le peloton s'est étiré après un restart au neuvième tour. Les pilotes ont alors effectué des arrêts au stand sous drapeau vert, et différentes stratégies se sont mises en place.

Will Power a une nouvelle fois été l'un des pilotes les plus en vue lors de la course de ce samedi, menant une bonne partie de l'épreuve, mais en fin de course c'est bien Lando Norris qui semblait le mieux placé au niveau de la stratégie. Le Britannique s'est arrêté à 18 tours de l'arrivée, quelques instants seulement avant une nouvelle neutralisation, consécutive à un crash entre Scott Speed, Stefan Wilson et James Davison.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Günther gagne encore lors du Race At Home Challenge

Les stratégies se sont une nouvelle fois différenciées sous drapeau jaune, certains pilotes décidant de rester en piste pendant que d'autres s'offraient des pneus neufs. Graham Rahal occupait la tête devant Rosenqvist, Pagenaud, Chilton, Bourdais et Norris, qui menait la charge des pilotes en gommes neuves. Norris a directement attaqué Bourdais au restart, le pilote McLaren F1 n'ayant que 13 tours pour remonter le peloton.

Un énorme carambolage a provoqué une nouvelle neutralisation à 12 tours du but avec cette fois Simon Pagenaud en tête de l'épreuve. Le vainqueur de l'Indy 500 2019 s'est battu avec Rahal pendant plusieurs tours après le restart, jusqu'à ce que Lando Norris ne rentre dans la danse ! Le Britannique a attaqué à trois de front dans le virage 2 à huit tours de l'arrivée. Suite à un problème de netcode, la McLaren a touché la voiture de Rahal (bien que ça ne se voit pas à l'image proposée par la réalisation internationale), l'envoyant sur Pagenaud, qui a terminé dans le mur.

Les trois voitures d'Arrow McLaren SP se sont alors retrouvées en tête, Norris se battant contre Pato O'Ward et Oliver Askew. Mais à trois tours du but, Simon Pagenaud s'est fait rattraper par les leaders après son pitstop... Le Français a alors ralenti pour rentrer au stand mais s'est fait percuter par Norris, ce dernier perdant toute chance de victoire. Pagenaud a réfuté le caractère volontaire de la manœuvre, tout en avouant avoir voulu ralentir Norris afin de favoriser une victoire d'Oliver Askew.

Ce dernier était en tête à l'amorce du dernier tour, lorsque son équipier O'Ward l'a attaqué dans le virage 2. Côte-à-côte, les pilotes Arrow McLaren n'ont rien pu faire face à l'attaque de Marcus Ericsson, qui a pris la tête au troisième virage. O'Ward a ensuite tenté de faire l'intérieur dans le dernier virage, percutant Ericsson, et laissant Askew et Santino Ferrucci se battre pour la victoire.

Lire aussi :

Codemasters détaille le mode de création d'équipe dans F1 2020

Malheureusement, Ferrucci a, selon ses mots, "tenté de prendre le sidedraft" sur Askew, en se rapprochant de la monoplace du Britannique par le côté. Mais il l'a fait de manière bien trop violente, et les deux voitures se sont crashées, passant la ligne d'arrivée en l'air ou sur le toit... Et surtout derrière Scott McLaughlin, qui a profité du carnage pour s'imposer devant un improbable Conor Daly !

Cette saison de l'IndyCar iRacing Challenge s'est donc terminée sur fond de controverse, et d'une manière bien moins propre que ne l'avaient été les cinq premières courses. Il ne nous reste plus qu'à patienter pour le retour des vraies courses, un retour toujours prévu pour le premier week-end de juin au Texas...

Oliver Askew, Arrow McLaren SP, Patricio O'Ward, Arrow McLaren SP

Oliver Askew, Arrow McLaren SP, Patricio O'Ward, Arrow McLaren SP <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Oliver Askew, Arrow McLaren SP, Patricio O'Ward, Arrow McLaren SP Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport

Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Josef Newgarden, Team Penske et Takuma Sato, Rahal Letterman Lanigan Racing

Josef Newgarden, Team Penske et Takuma Sato, Rahal Letterman Lanigan Racing <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Josef Newgarden, Team Penske et Takuma Sato, Rahal Letterman Lanigan Racing Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Will Power, Team Penske

Will Power, Team Penske <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Will Power, Team Penske Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Stefan Wilson, Juncos Racing, Scott Speed, Andretti Autosport et James Davison, BYRD / Petry / Hayward / Belardi

Stefan Wilson, Juncos Racing, Scott Speed, Andretti Autosport et James Davison, BYRD / Petry / Hayward / Belardi <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Stefan Wilson, Juncos Racing, Scott Speed, Andretti Autosport et James Davison, BYRD / Petry / Hayward / Belardi Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Simon Pagenaud, Team Penske

Simon Pagenaud, Team Penske <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Simon Pagenaud, Team Penske Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Le vainqueur Scott McLaughlin, Team Penske

Le vainqueur Scott McLaughlin, Team Penske <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Le vainqueur Scott McLaughlin, Team Penske Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Lando Norris, Arrow McLaren SP

Lando Norris, Arrow McLaren SP <span class="copyright">McLaren </span>
Lando Norris, Arrow McLaren SP McLaren

McLaren

Lando Norris, Arrow McLaren SP, Simon Pagenaud, Team Penske

Lando Norris, Arrow McLaren SP, Simon Pagenaud, Team Penske <span class="copyright">McLaren </span>
Lando Norris, Arrow McLaren SP, Simon Pagenaud, Team Penske McLaren

McLaren

Lando Norris, Arrow McLaren SP, Oliver Askew, Arrow McLaren SP, Patricio O'Ward, Arrow McLaren SP,

Lando Norris, Arrow McLaren SP, Oliver Askew, Arrow McLaren SP, Patricio O'Ward, Arrow McLaren SP, <span class="copyright">McLaren </span>
Lando Norris, Arrow McLaren SP, Oliver Askew, Arrow McLaren SP, Patricio O'Ward, Arrow McLaren SP, McLaren

McLaren

Le vainqueur Scott McLaughlin, Team Penske

Le vainqueur Scott McLaughlin, Team Penske <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Le vainqueur Scott McLaughlin, Team Penske Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Lando Norris, Arrow McLaren SP

Lando Norris, Arrow McLaren SP <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Lando Norris, Arrow McLaren SP Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

Sebastien Bourdais, A.J. Foyt Enterprises

Sebastien Bourdais, A.J. Foyt Enterprises <span class="copyright">Chris Graythen - Getty Images</span>
Sebastien Bourdais, A.J. Foyt Enterprises Chris Graythen - Getty Images

Chris Graythen - Getty Images

À lire aussi