Meeting de Liévin : erreur de chronométrage, polémique, accusations... L'affaire Aurel Manga vers une enquête de la FFA

Loris Belin
·1 min de lecture

Cela devait être une fête de l'athlétisme. Malgré l'absence de public, le meeting international de Liévin mardi a attiré de nombreux noms de prestige et offert quelques performances de choix, un record du monde du 1500 mètres pour l'Ethiopienne Gudaf Tsegay en tête. Le 60 mètres haies n'a pas été en reste avec la fusée Grant Holloway, auteur de la deuxième meilleure performance de l'histoire sur la distance à deux petits centièmes des 7"30 du Britannique Colin Jackson. Mais le spectacle a aussi été un peu terni par un incident de course, vite devenu controverse, autour du Français Aurel Manga.

Le médaillé de bronze sur l'exercice aux Mondiaux 2018 n'a pas pu disputer la finale après avoir été annoncé pendant plus de deux heures comme un de ses participants. Le quiproquo débute lors des séries. Manga prend part à la deuxième course de qualification, mais ne peut tenir la cadence de Grant Holloway. Le Français est à la lutte pour terminer dans les trois premières places, qualificatives pour la finale. Mission réussie, puisque le tableau l'annonce dans un premier temps deuxième de la course, crédité d'un temps de 7"63. Sauf qu'à la vue des images, la place de...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi