Melbourne lève ses contraintes sanitaires en vue du prochain Open d'Australie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le prochain Open d'Australie devrait être libéré des contraintes sanitaires. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec la levée des contraintes sanitaires cette semaine en Australie, la possibilité de voir Novak Djokovic s'aligner à Melbourne s'accroît.

Privé d'Open d'Australie pour cause de non-vaccination, Novak Djokovic ne devrait pas connaître la même mésaventure l'année prochaine. En effet, ce mercredi l'Australie lèvera ses restrictions sanitaires et les entrants dans le pays ne devront plus justifier d'un vaccin ou d'un test négatif. Si la situation n'évolue pas d'ici janvier prochain, Djokovic sera alors le bienvenu pour premier Grand Chelem de la saison.

Cette décision australienne, un des pays ayant adopté les règles les plus strictes en matière de lutte contre le Covid-19, pose la question de la position des États-Unis en la matière. Pour l'instant, il faut toujours démontrer un schéma vaccinal complet pour entrer dans le pays, ce qui empêche a priori Djokovic de prendre part à l'US Open fin août. Mais la décision australienne pourrait bien influencer une modification des restrictions sanitaires outre-Atlantique.

Rappelons que le gouvernement australien avait assorti l'annulation de son visa d'une interdiction d'entrer sur le territoire de trois ans. «Il y a quelques raisons impérieuses qui peuvent être examinées, mais tout cela est hypothétique à ce stade... Toute demande sera examinée selon ses mérites », avait précisé le ministère des Affaires étrangères.

lire aussi

Toute l'actu du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles