Melvyn Jaminet (Toulouse) : « On ne s'est pas affolé »

Après un scénario un peu fou, le Stade Toulousain s'est imposé sur la pelouse de l'UBB (25-26). Melvyn Jaminet assure que son équipe n'a pas paniqué malgré un premier acte délicat.

Laurent Thuery (entraîneur de la défense de Toulouse, qui a battu l'UBB à l'extérieur (25-26) dimanche) :« Nous sommes contents de repartir avec 4 points. Nous sommes passés par toutes les émotions. En seconde période, on a mis plus d'enthousiasme et de ballons portés. Nous avons su finir les actions et nous avons eu l'état d'esprit pour renverser Bordeaux. Mais on s'en sort très bien. Le coaching nous a bien aidés. Nous gagnions, sous sommes contents. Mais si on avait perdu, ça aurait été logique aussi. Il faut rester humble. On peut aussi remercier nos buteurs. C'est une belle opération sur le plan comptable. Mais il faut confirmer avec la réception de Toulon. »

Melvyn Jaminet (arrière de Toulouse) :« Le scénario nous sourit malgré notre passage à vide en fin de première période. On le paie cash. En seconde période, il y a un gros turn-over, tôt dans la partie, pour remettre du rythme. La malchance des buteurs adverses nous fait du bien. Il nous reste beaucoup de choses à travailler, notamment la discipline. On ne s'est pas affolé. Il fallait bien sortir de notre camp car on prend deux essais là-dessus. Ensuite, nous avons bien tenu le ballon et su mettre notre jeu en place. Sur la pénalité lointaine, ce matin, j'avais repéré le terrain. Je n'étais pas fatigué, je me sentais chaud, je me suis tourné vers le banc, ils avaient confiance en moi. J'ai pris les trois points, je suis content. À l'entraînement, tout le monde se donne à fond. Ce groupe a envie de jouer. »

voir aussi

Romain Ntamack (Toulouse) touché à un mollet

Christophe Urios, manager de l'UBB

« Je suis déçu, frustré. La défaite est cruelle, elle n'est pas méritée »

Mahamadou Diaby (troisième-ligne de l'UBB) :« C'est un scénario assez cruel. Mais dans un match de très haut niveau, ce sont les détails qui font basculer le match. On a perdu une bataille, mais pas la guerre. On va bien récupérer et repartir au combat. On a quand même montré qu'on était prêts pour cette saison. C'est positif. On va construire là-dessus. »

Christophe Urios (manager de l'UBB) : « Je suis déçu, frustré. La défaite est cruelle, elle n'est pas méritée. Tu peux le prendre de différentes façons. Il y a la déception de la défaite. Puis il y a ce que tu peux voir à plus long terme. Nous avons fait un premier match de haut niveau. Pour une équipe qui n'a pas d'équipe, qui a des problèmes de staff, de comportement, de recrutement, c'était pas mal. J'aurais aimé qu'on le valide par une victoire. Il n'a pas manqué grand-chose. On a fait ce qu'on avait envie de faire. On a manqué de réalisme sur les moments clés, en fin de match. On a manqué de chance. On a envie de repartir au combat. Car on ne construit pas des dynamiques sur une défaite. On va garder le positif. Il ne faut pas gamberger. Nous sommes dans la bonne direction. »

lire aussi

Le classement du Top 14