Memphis élimine Minnesota pour rejoindre Golden State au deuxième tour des play-offs NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dillon Brooks et Ja Morant affronteront Golden State au deuxième tour des play-offs. (B. Rempel/USA Today Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Grizzlies ont effacé dix points de retard dans le dernier quart-temps du match 6 jeudi soir à Minnesota (114-106) pour boucler leur série du premier tour. Ils affronteront Golden State en demi-finales de Conférence.

Pour retrouver la pression et la dramaturgie des matches 7 en play-offs, il faudra attendre le deuxième tour. Memphis s'est imposé jeudi soir à Minnesota (114-106) pour éliminer les Timberwolves en six matches et compléter le tableau des demi-finales de Conférence. Les Grizzlies, deuxième meilleure équipe de NBA en saison régulière, retrouveront Golden State avec un match 1 dimanche dans le Tennessee (19h30 en France).

lire aussi

Le tableau des play-offs

Aucune série du premier tour ne s'est donc étirée jusqu'au match 7 mais les Wolves n'en sont pas passés loin. Pour la troisième fois en six matches, Minnesota a compté plus de dix points d'avance au début du quatrième quart-temps. Et pour la troisième fois, l'équipe de Chris Finch s'est écroulée offrant la victoire aux Grizzlies.

lire aussi

Les résultats de la série

Clarke au relais d'Adams

Après un double pas d'Anthony Edwards pour les Wolves (84-72, 35e), Memphis a repris le contrôle du match. Brandon Clarke (17 points, 11 rebonds) a parfaitement pallié l'absence de Steven Adams (protocole Covid). Dans le sillage de l'intérieur canadien, les Grizzlies ont capté 17 rebonds offensifs, souvent cruciaux. Desmond Bane a ainsi récupéré son propre tir manqué derrière l'arc pour trouver la cible sur sa deuxième tentative et égaliser (94-94, 42e).

« J'ai répété toute l'année à quel point notre rotation était profonde et ça s'est vu sur cette série. Il y a eu de grosses performances de beaucoup de joueurs », a réagi Ja Morant sur son compte Twitter. Jeudi soir, c'est Tyus Jones qui est venu illustrer les propos de son coéquipier. Lancé en fin de match après la sixième faute de Dillon Brooks, le meneur remplaçant s'est montré décisif. L'ancien joueur de Duke à l'échelon universitaire a planté un tir primé au buzzer de la possession pour donner deux possessions d'avance à Memphis (102-106, 47e).

Karl-Anthony Towns et Anthony Edwards ont tenté de jouer les héros pour répondre au jeu collectif de Memphis. Sans succès. Deux derniers lancers francs de Morant (17 points, 11 passes) ont clôturé la série. « Physiquement, mentalement, cette série était une bataille. Nos victoires étaient assez moches à part celle du match 2 mais nous avons fait le travail », concluait le meneur-star en conférence de presse.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles