Memphis, Conceiçao, Diabaté… les trophées décalés de la 32e journée de Ligue 1

Ce week-end, Memphis a tenté de chambrer sans succès, Sergio Conceiçao a maîtrisé ses nerfs et Frédéric Antonetti a trouvé un nouveau moyen de chercher un club. De quoi mériter quelques trophées décalés pour cette 32e journée de Ligue 1.

Le trophée du poisson pas frais: Memphis Depay

Gentiment, Memphis a voulu chambrer. Avant la rencontre de Lyon face à Lorient, ce samedi, l’attaquant des Gones a posté un montage plutôt taquin. Sur la photo, un lion, symbolisant l’OL, écrase un merlu, représentant Lorient. Résultat, le Néerlandais et ses coéquipiers ont été corrigés à domicile (1-4). Un poisson pas très chanceux.

Le trophée du mec qui a le mieux intériorisé: Sergio Conceiçao

Sergio Conceiçao a feinté tout le monde. Mis sous tension par le banc stéphanois à la mi-temps puis irrité par un penalty oublié sur Préjuce Nakoulma en fin de match au stade Geoffroy-Guichard, ce dimanche lors du nul entre l’ASSE et Nantes (1-1), le coach portugais des Canaris était attendu en conférence de presse. Prêt à fulminer. Mais, visiblement calmé, Conceiçao n’est même pas revenu sur cette action. "Nous aurions mérité les trois points", a-t-il simplement glissé en conférence de presse. Quand même.

A lire aussi >> Sergio Conceiçao s'est (un peu) chauffé avec le staff des Verts

Le trophée du mec qui aime trop ses anciens potes: Cheick Diabaté

Cheick Diabaté a revu quelques visages bien familiers. Au stade Matmut Atlantique, l’attaquant malien a retrouvé un club dans lequel il a passé neuf saisons (127 rencontres de Ligue 1, 50 buts). Marqué à vie. Tellement que l’avant-centre du FC Metz a tout fait pour ne pas se...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages