Menacé de suspension, Mouhamadou Fall a fourni des explications à l'AFLD

Mouhamadou Fall (au centre) lors des Championnats de France à Caen le 27 juin. (F. Faugère/L'Équipe)

En lice lundi en série du 200 m, Mouhamadou Fall, sous la menace d'une suspension pour un troisième manquement supposé aux obligations de localisation, a indiqué, samedi, en conférence de presse avoir fourni des explications à l'AFLD.

Sous la menace d'une suspension pour un troisième manquement supposé à ses obligations de localisation en un an, Mouhamadou Fall est bien présent à Eugene (États-Unis). Il entrera en lice lundi en série du 200 m, mais ne fera pas partie du relais 4x100 m vendredi. La Fédération française d'athlétisme a en effet annoncé jeudi la décision de ne pas l'aligner, puisque en cas de suspension prononcée, les résultats auraient été invalidés s'il avait été sur la piste.

lire aussi

Mouhamadou Fall ne participera pas au relais 4x100 m des Mondiaux

« Moi, je suis ici pour courir. Je n'ai pas hésité à rester engagé sur le 200 m, je suis en forme, je me suis remobilisé, et c'est une course qui ne concerne que moi. Donc s'il y a éventuelle sanction, elle ne rejaillira pas sur l'équipe. »

Ce samedi, en conférence de presse, Mouhamadou Fall est revenu sur sa situation assez particulière. « Ce n'est pas facile, mais ça fait partie de la vie d'un sportif de haut niveau, a-t-il expliqué. Je n'ai pas pensé à repartir en France. Mon absence du relais, c'est une décision prise tous ensemble. Il ne fallait pas prendre de risque, c'était plus judicieux pour tout le monde que je ne m'aligne pas. L'AFLD me reproche un no-show et deux manquements aux obligations.

Avec mon avocat, on leur a fourni des explications, et je fais confiance à l'AFLD pour comprendre ce qui s'est passé. Tout est fait, l'avocat s'en charge. Moi, je suis ici pour courir. Je n'ai pas hésité à rester engagé sur le 200 m, je suis en forme, je me suis remobilisé, et c'est une course qui ne concerne que moi. Donc s'il y a éventuelle sanction, elle ne rejaillira pas sur l'équipe. »

D'ordinaire souriant et très jovial, Fall avait ce samedi le visage fermé et la voix bien basse. Reconnaît-il un manque de rigueur dans ses obligations administratives, notamment avec le logiciel ADAMS qu'il doit régulièrement remplir ? « Il y a eu des problèmes, je ne dirais pas des oublis ou de la négligence, mais il y a eu des difficultés, mais je n'ai pas envie de rentrer dans les détails. »

lire aussi

Toute l'actu des Mondiaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles