Menstruations : les footballeuses anglaises ne veulent plus de short blanc

Menstruations : les footballeuses anglaises ne veulent plus de short blanc (lepoint.fr)

Les joueuses anglaises ont demandé à leur équipementier, Nike, de changer la couleur de leur short par peur que leurs menstruations deviennent visibles, rapporte le « Telegraph ».

Le code vestimentaire doit-il changer pour les athlètes féminines ? C'est en tout cas ce que souhaitent les joueuses de l'équipe de football d'Angleterre. Alors qu'elles disputent l'Euro à domicile, elles évoquent la possibilité de porter des shorts de couleurs différentes en raison de leur inquiétude à se voir vêtues de blanc pendant leurs règles, comme l'explique le Telegraph. Elles en ont discuté avec leur équipementier, Nike.

À LIRE AUSSI Euro de football : « Les Bleues ont le potentiel pour aller au bout »

« C'est quelque chose que nous avons transmis à Nike », a révélé l'attaquante anglaise Beth Mead. « Nous espérons qu'ils vont changer (la couleur). C'est très bien d'avoir un kit tout blanc mais parfois ce n'est pas pratique quand c'est le moment du mois. Nous nous en accommodons du mieux que nous pouvons. Nous en avons discuté en équipe et nous en avons fait part à Nike. » La nouvelle couleur lui importe peu, du moment qu'il ne s'agit pas de blanc. « Je suis assez facile, je suis assez décontractée pour être honnête. Tant que je joue pour mon pays, je me fiche de ce que je porte. »

Même problème à Wimbledon

La crainte de porter un short de couleur blanche n'inquiète pas que les footballeuses. Cette problématique a été mise en lumière récemment à Wimbledon, où les joueuses doivent se conformer au code vestimentaire strict du All England Club. La joueuse de double britannique Alicia Barnett s'est ouverte sur le stress de devoir porter du blanc alors qu'el [...]

Lire la suite

VIDÉO - Journée mondiale de l’hygiène menstruelle : "20% des femmes ont déjà été confrontées à la précarité menstruelle"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles