Mercato : Ça s'agite en coulisses pour la vente des Girondins de Bordeaux !

Arthur Montagne
·1 min de lecture

Après l'annonce du retrait de King Street, les Girondins de Bordeaux ont été placés sous la surveillance du Tribunal de Commerce. Une situation inquiétante qui pourrait aboutir au dépôt de bilan, sauf si un investisseur débarque pour sauver le club au scapulaire. Et en coulisses, ça commence à sérieusement s'agiter.

C'est un coup de tonnerre qui a frappé la Ligue 1 jeudi. En effet, par le biais d'un communiqué, les Girondins de Bordeaux ont annoncé que « King Street, son actionnaire, après avoir investi 46 M€ dans le Club depuis son rachat, a fait savoir qu’il ne souhaite plus soutenir le Club et financer ses besoins actuels et futurs. » Une situation qui a poussé Frédéric Longuépée, président du club, à placer le club sous la protection du Tribunal de commerce. « Un mandataire ad hoc a été nommé, il sera chargé d’assister le FC Girondins de Bordeaux dans sa recherche d’une solution durable », ajoute le communiqué. Autrement dit, à l'heure actuelle, il n'existe plus que deux solutions pour le club au scapulaire. Soit cela se termine par le dépôt de bilan soit un investisseur se positionne pour rajouter les Girondins. Et le temps presse. Cela s'agite donc en coulisses ces derniers jours.

Giresse, Arabie Saoudite... La vente de Bordeaux s'accélère

Tout a commencé dès jeudi soir. Au micro de RMC, Bruno Fiévet, homme d'affaires français qui a construit sa réussite professionnelle dans le monde de la finance, a confirmé son intérêt un peu plus d'un an après avoir déjà tenté de racheter…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com