Mercato : Antoine Griezmann déjà dans le dur après Barcelone !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sorti en cours de seconde période face à Getafe ce lundi, Antoine Griezmann connait des débuts difficiles sous le maillot de l'Atlético. Des performances qui commencent à inquiéter plusieurs observateurs du football espagnol.

C’est l’un des transferts marquants du dernier mercato estival. Arrivé en 2019 au FC Barcelone, Antoine Griezmann a été prêté pour deux saisons avec option d’achat à l’Atlético. Un retour, qui ne fait pas l’unanimité au sein des supporters madrilènes. Beaucoup n’ont pas digéré son départ vers la Catalogne en 2019. Certains supporters ont même demandé à Joao Felix de blesser volontairement Griezmann après un entraînement. Toutefois, les dirigeants de l’Atlético espèrent que la tempête se calmera dans les prochaines semaines. « Il désirait plus que tout revenir à l'Atlético. Je suis convaincu que les supporters l'aiment parce qu'ils aiment les grands joueurs et Antoine en est un. Il a une énorme envie de redevenir le footballeur qu'il a été et de prouver sa valeur. Dès qu'il va mettre des buts, ce sera oublié » avait indique Enrique Cerezo, le président des Colchoneros. Mais depuis son retour au sein du club madrilène, Antoine Griezmann n’est pas à son avantage. Auteur d’une nouvelle prestation sans relief face à Getafe ce lundi (1-1), l’international français est sorti en cours de seconde période, remplacé par Matheus Cunha.

« Il est en train de s'adapter à cet Atlético »

Interrogé après le match sur la performance d’Antoine Griezmann, Diego Simeone estime que…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles