Mercato : Après la vente, l'OL se prépare à un été agité

L'OL va passer sous pavillon américain. Fils d'un ancien propriétaire de Liverpool, Foster Gillett devrait devenir actionnaire majoritaire du club lyonnais. En poste depuis 1987, Jean-Michel Aulas devrait conserver son poste de président pendant encore quelques années. Mais à quoi doit-on s'attendre sur les bords du Rhône cet été ?

Une page va se tourner à l'OL. Le club lyonnais s'apprête à accueillir de nouveaux investisseurs. Un vieux souhait de Jean-Michel Aulas, qui souhaite prendre du recul après 35 ans de bons et loyaux services. Selon toute vraisemblance, la formation devrait prochainement passer sous pavillon américain. Fils d'un ancien propriétaire de Liverpool, Foster Gillett serait sur le point de devenir actionnaire majoritaire du club. Comme indiqué par L'Equipe, il devrait récupérer les parts de Pathé (19,36%), d'IDG (19,85), mais aussi une partie de celles d'Aulas. Le deal pourrait atteindre les 600M€ selon le quotidien sportif. « Il y a plusieurs investisseurs, le communiqué est clair. Si la presse dit que c'est Forster Gillet, c'est que quelqu'un a parlé. Mais dire qu'il est devant... ce n'est pas le cas. On est dans le money time. J'ai l'intention de conclure le sujet le 23 juin » a annoncé le président de l'OL ce jeudi. Mais en coulisses, Gillett aurait bien pris le dessus sur John Textor, co-propriétaire de Crystal Palace, mais aussi sur Iconic Sports, un fonds d'investissement italo-californien. Grâce à cette passation de pouvoir, l'OL se dote de nouveaux…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles