Mercato: Arabie saoudite, Barça, Miami... le point sur l'avenir de Messi, en partance du PSG

Les jours passent et une même question revient avec insistance : où évoluera Lionel Messi la saison prochaine? Son contrat avec le PSG arrive à expiration en juin et l'année d'option dont il dispose ne devrait pas être levée par le club de la capitale. S'il a repris l'entraînement collectif avec le club parisien ce mardi, après l'épisode de son voyage controversé en Arabie saoudite, l'Argentin devrait disputer ses quatre derniers matchs en Ligue 1. Reste à savoir où s'écrira l'avenir du septuple Ballon d'or et récent récipiendaire de deux trophées lors de la cérémonie des Laureus World Sports Awards.

Un contrat pharaonique en Arabie saoudite

L'Arabie saoudite revient avec insistance parmi les destinations pouvant attirer Lionel Messi cet été. Le pays du Golfe fait le forcing depuis plusieurs mois pour attirer le joueur de 35 ans. Un contrat est sur la table d’Al Hilal. Il porte sur deux saisons et une rémunération de 500 millions d’euros, auxquels il faut ajouter de nombreuse primes. Selon les différentes sources, cette somme englobe les deux années de contrat, tandis que d’autres affirment que le meilleur passeur du championnat de France va toucher cette somme chaque année.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Quoi qu'il en soit, ce chiffre promet d'être stratosphérique et faire de Messi plus qu’un joueur de foot puisqu’il deviendrait la vitrine du championnat saoudien a travers le monde. De source saoudienne (qui se calque sur le modèle de Cristiano Ronaldo), les revenus engendrés par l’arrivée du champion du monde 2022 permettraient d'amortir assez rapidement cette rémunération. Messi serait aussi un rouage essentiel du soft power saoudien. Les personnalités importantes du pays ont rencontré "la Pulga" pour essayer de le convaincre. Si le joueur n’a pas donné son accord définitif, il a verbalisé le fait qu’accepter ce projet est une réelle possibilité. De son côté, l’AFP parle d’une "affaire conclue", information démentie par la famille du joueur.

Par ailleurs, le championnat saoudien souhaiterait faire venir d'autres stars mondiales. Des contrats ont été proposés à Luka Modric ou Karim Benzema, qui ont préfèreraient poursuivre l’aventure chez les Merengue jusqu’à la saison prochaine. L’Argentin Angel Di Maria mais aussi, comme expliqué par l’Equipe, les Espagnols Jordi Alba et Sergio Busquets ont reçu des propositions solides. Proches de l’international argentin, ils ne joueraient pas forcément dans le même club mais pourraient apporter un climat plus convial à la famille de Messi. Pas un détail quand on sait que sa femme n’est pas motivée à l’idée d’habiter en Arabie saoudite.

Un retour au Barça, la priorité de Messi

Quid du Barça? C’est le premier choix de Lionel Messi, qui veut absolument retourner dans "son" club. Depuis plusieurs semaines, il en a fait sa priorité et est prêt a baisser son salaire pour aider les Catalans financièrement. Comme révélé par RMC Sport, Barcelone pense que c’est possible. Dans les différents échanges qu’ils peuvent avoir avec des acteurs du milieu, les dirigeants incluent Messi dans tous les plans de la saison prochaine. Un retour à la maison est conditionné par les finances du club blaugrana, mais aussi par le feu vert de la ligue de football espagnole. Lionel Messi veut jouer une saison de plus en Europe. Cette destination lui permettrait de préparer au mieux la Copa America 2024, qui aura lieu en Équateur.

Autre option également sur la table, l’Inter Miami, le club de David Beckham en Major League Soccer, qui reste en embuscade mais part de plus loin.

Article original publié sur RMC Sport